Manucure #2 : à l’écrasée de poussin de Pâques

La veille de Pâques, j’ai voulu faire ma NPA (pas Nulle Part Ailleurs, l’émission fétiche des mes 16 ans – Antoine de Caunes, je t’aime !!! – mais Nail Polish Addict, qu’on pourrait traduire comme grosse dingue complètement marteau des vernis à ongles bizarres et zétranges surtout en ce qui me concerne et qui vendrait père et mère pour avoir la collection intégrale des vernis Essie).

Inspiré par la grande Tête de Thon aka Métaux Lourds et sa magnifique manucure de Pâques (celle de Pshiiit est splendide aussi, mais quand même moins à ma portée de néophyte ongulée ongulaire), j’ai préparé mes outils et me suis lancée.

Tout d’abord, la base Ultra Rinforzante Pupa qui riforzante rien du tout (que je vais bientôt virer pour le Nourrish Me d’Essie si je le trouve au Monop’ de Biguetaoune mercredi).

Puis deux couches du mini Bourjois Vacances à Hawaï jaune, eu en troc dans le groupe Facebook d’Alex de "Mon Blog Make-up". Super joli, mais alors une vraie chierie à appliquer avec son mini pinceau et son gros capuchon et sa texture un peu trop pâteuse.

Puis les ennuis ont commencé.

J’ai entrepris de faire des jolis petits pois blanc avec le Mavala n°49 White le bien-nommé pour me transformer en Princesse aux Petits Pois, mais mon dotting tool, un 0/1, était quand même trop petit. J’ai donc dû tourner les pois, et ça a fait des patatoïdes un peu caca boudin.

Puis j’ai dessiné la coquille du poussin. Bonne surprise, le Mavala blanc est facile à appliquer et très couvrant !

Puis j’ai pris mon stylo Nail Art noir Agnès b. pour dessiner les yeux du poussin, et enfin le Tart Deco d’Essie pour faire le bec de la bête à duvet.

Et là, bien sûr, splotch, le bec du poussin s’est lamentablement écrasé sur mon index, le tout impossible à réparer car plus j’insistai, plus ça faisait des pâtés pâteux.

Du coup, j’ai pas voulu tout flinguer en essayant de tout effacer au dissolvant, alors j’ai mis une couche de RapiDry d’OPI (le Graal…) et voilà !!!

.

Bon, je sais, c’est loin d’être parfait, mais au moins, lors du repas de Pâques, j’ai fait rire mon petit cousin de 2 ans et 1/2 en faisant la marionnette de poussin avec mon index !!!

Et ça, ben c’est déjà pas mal !