Hiiiiii !!!!!! Je suis marraine !!!!!!

Ce dimanche, c’était la fête des chats de blogueuses.

https://arsinoelacrapaude.files.wordpress.com/2011/10/fete2bdes2bchats2b2011.jpg?w=238

Et la fête des chattes de blogueuses aussi. Monlolo, qui est gentil quand même,  n’a pas oubliée de me la fêter.

Mais garre, je m’égare.

Je disais donc que c’était la fête des chats de blogueuses initiée par Tamagochan et Miss Chocorêve (qui dure encore toute la semaine pour les retardataires) et que grâce à celle-ci, j’ai fait plein de chouettes rencontres sur la blogosphère, où j’ai pu admirer plein de beaux félins plus ou moins domestiques. Je ne me souviens pas de tous, mais Boris des 3 Moulins et la grosse chatte poilue de Michiru (qui appréciera à sa juste valeur…) m’ont bien marquée.

Tout comme Cracotte pour laquelle j’ai craqué comme il faut, grâce à la géniallissime vidéo spielbergienne tournée par sa maîtresse Chat-mallow sise Rue du Chat-Pitre. Cracotte qui est devenue une vraie star à la maison, Crapouillette Ière et sa cousine (aka ma nièce Viviane) me réclamant sans cesse de voir et revoir la dite vidéo. Et qui plus est, avec une bande-son méritant d’être oscarisée, grâce à laquelle Crapouillette Ière a découvert Cendrillon (n’étant pas vraiment fan de Disney, c’est pas par moi que le mal risquait d’arriver !)

Hop, extrait !

Cela dit, la plus belle chose en rapport avec les chats qui m’est arrivée ce week-end n’a en fait rien à voir avec cette fête.

Il y a quelques temps déjà, je me suis fait une copinaute québecoise répondant au joli nom de Fée des Bois, qui jour après jour, nous enchante avec ses photos et ses histoires de vie dans la forêt Laurentienne (du nom du fleuve St-Laurent qui coule par là-bas, je suppose). Dernièrement, elle a accueilli dans des conditions particulièrement romanesque un nouveau compagnon.

Je t’invite à lire les billets ci-dessous (c’est pas très long et en plus c’est beau), mais fais gaffe, garde des Kleenex (ou des mouchoirs en papier d’une autre marque, hein…) à portée de main…

(euh… rien de cochon là dedans, hein, je sais bien que tu me prends à juste titre pour une dépravée, mais quand même)

1- Une surprise de taille… très très petite

* ouais… bon ben c’est pas le titre de ce premier article qui va invalider ce que je raconte ci-dessus… *

2- I’m alive !

3- Le petit chaton

4- Je devais m’absenter quelques heures…

5- Le petit chaton (5ème partie)

Ca y’est, t’as lu ?

Alors, hein, je t’avais bien dit que c’était beau, romanesque et tout et tout…

Eh ben tu sais quoi ?

JE SUIS LA MARRAINE DE MINOUK !!!

Bon, OK, j’ai réclamé, mais qui ne tente rien n’a rien !

En plus, Sergeant Pepper, mon félin à moi, a accepté d’être l’Oncle d’Europe (il peut pas être l’Oncle d’Amérique, c’est Minouk qui est en Amérique. Ho, faut suivre, bordel !!!)

Je suis encore toute fière et toute émue…

Merci Fée des Bois et Mère Nature pour ce « Mother Nature’s Son »…

 

 

Advertisements

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s