Le clavier bien tempéré

Hello Lecteurtrice !

Alors, tu blogues d’où, toi ?

De devant un écran, sans doute ! Ou de derrière, tout est relatif, ça dépend d’où on regarde, hein…

En ce qui me concerne, je ne déroge pas à la règle. Mon PC de compétition de gameuse (eh oui, je suis une grande enfant…) trône sur mon bureau d’angle, dans ma salle-à-manger – salon – bureau de 25m² à tout craquer (c’est d’ailleurs sur le point d’arriver, à force de tenter de pousser les murs…). Ben oui, mon antre (n.m.) est toute petit, et comme on est trois plus un chat, parfois, ça craque aux entournures… Les bibliothèques, tables, bureau et autres dessertes vomissent des livres, les étagères dégueulent des CD, les coins régurgitent les jouets de Crapouillette Ière, et Sergeant Pepper, mon chat, dégurgite des boules de poils.

Mais je m’égare, l’esprit d’Halloween s’est emparé de moi, mon champ lexical est vampirisé !

Bref.

Je te disais donc que chez moi, c’est tout petit, et qu’en fait, on vit à quatre dans un joyeux bordel communautaire, dans lequel le PC d’où je blogue se trouve à la croisée des chemins. Derrière moi, à 50cm, se trouve l’encadrement de la porte de la cuisine (on a viré la porte, y’avait plus assez la place pour l’ouvrir).

A ma droite, une porte condamnée qui menait dans le hall. Condamnée, sinon, on n’avait pas la pace de faire un coin bureau. A ma gauche, la pièce de vie.

Et juste là, contre la partie gauche du bureau, le dossier du canapé d’angle.

 

 

Et c’est là que ça se complique. Car en général, contre ce dossier, on trouve la tête de Monlolo, le Seigneur des lieux, le Maître de l’Antre, le Prince de Céans, mon chéri, quoi. Et Monlolo, en plus d’avoir une tête (bien faite) (et bien pleine), il a des oreilles. Mais qui marchent mal. Pour tout te dire, il est un peu sourdingue de la gauche (aurait-il abusé de certaines pratiques auto-manuelles dans sa prime jeunesse, je ne saurais le dire, je ne le fréquentais pas à cette lointaine époque…).


Du coup, quand il s’allonge sur le canapé pour mater la télé, son oreille droite est pile à hauteur de mon bureau d’où je blogue.

« Et pis quoi ? » t’entends-je vitupérer, interloquée, d’ici au fin fond de Troudeballetaoune. Eh ben le bruit de mes petits doigts potelés courant gracieusement sur mon clavier afin de te narrer mes aventures trépidantes s’insinue insidieusement dans son esgourde valide, masquant les paroles à portée hautement intellectuelle du film de boules documentaire sur les rites d’inhumation des mollusques céphalopodes chez les tribus pastèques précolombiennes d’Amérique du Sud qu’il est en train de reagrder.

Et ça le rend DINGUE !!!

Donc, qu’est ce qu’il fait ? Il soupire ostensiblement, il souffle ostentatoirement, il grogne ouvertement, je l’énerve manifestement !

Je me suis donc mise en quête du Graal de la blogueuse mater familias : le clavier silencieux (d’où le titre de mon article, si tu as bien suivi, inspiré lui-même par le morceau de Jean-Sébastien Bach que tu peux écouter ici, question de te décrasser tes portugaises peut-être ensablées comme la gauche de Monlolo).

Et la quéquête, je te le jure, se trouve être assez dure.

Quoi, qu’est ce que j’ai dit, ENCORE ?

Ah oui, la quéquête est dure…

Alors, une quéquête, c’est une petite quête, hein…

Quoi, « C’est un mot qu’existe pas. » ? Si, il existe, même si c’est moi qui viens de l’inventer. Je suis la reine du néologisme, et je vais de ce pas aller déposer un brevet à l’Académie Française.

Bon, reprenons la quéquête en main.

J’ai donc pianoté (doucement…) sur mon clavier afin de chercher un clavier silencieux sur Gougueule. Eh ben force est de constater que je ne suis pas la seule à avoir un compagnon aux écoutilles sensibles à en juger par le nombre de requêtes sur les forums de geeks !

Je suis tombée sur le site http://www.lesnumeriques.com/, où il a des tests et des comparatifs matériels et notamment de claviers.

Voici ceux que j’ai retenus avec pour critère principal : le SILENCE lors de la frappe, mais aussi:

– Clavier adapté aux gamers (donc ni ergonomique, ni « curve »)

– Clavier filaire (j’aime pas les piles surtout quand elles servent à rien)

– Pas de repose poignets (moi, ça me gêne)

Et voici les lauréats !

Le Cherry eVolution Stream : test ici

 

+ Look sympa et sobre

+ Petit prix (+/- 25€)

 

L’Apple Keyboard White : test ici

+ Design et beau…

+ Fait office de hub USB

– Prix moyen (+/- 50€)

– Les touches doivent être re-paramétrées pour une utilisation avec un PC

Alors, amie geekette, t’en penses quoi ? As-tu eu l’occasion d’utiliser l’un et/ou l’autre de ces claviers ? Tu en connais un autre hyper silencieux qui pourrait faire l’affaire ?

Surtout, n’hésite pas à me le dire en commentaires si tu es pour la paix des ménages, Monlolo et ses feuilles (pas de chou !) t’en seront très reconnaissants !

_________________________________________________________________

PS: cet article a été publié en avant-première dans le webzine auquel j’ai l’honneur de collaborer, le déjà très célèbre So Busy Girls mag !!!

Logo SBG

Coâ ??? Tu ne le connais pas encore ??? Mais qu’attends-tu, Lecteurtrice, cours-y vite en cliquant sur le beau logo ci-dessus !!! Tu peux même t’y abonner sur Hellocoton pour ne rien rater des merveilleux articles que les So Busy Girls t’ont concoctés !!!

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s