Couscous pour belle-mère récalcitrante

Bonjour, Lecteurtrice !

Ca va ? Ici, petite forme, hypoglycémies à répétition (mon petit corps esquinté plein de vide a du mal à accueillir la saison froide), peu de temps à consacrer aux loisirs en général et à bloguer en particulier, car les organes qu’il me reste ont refait des leurs il y a un mois de ça, et ça ne s’est calmé que la semaine dernière. Là, ça va mieux, mais je suis un peu vannée, et j’ai plein de retard à rattraper, et de PARTOUT !

Et en plus de ça, comme tu le sais si tu suis les aventures trépidantes de l’arche d’Arsinoe (fallait quand même que je la place, celle-là !), nous avons fêté les 5 ans de Crapouillette Ière qui n’a rien trouvé de mieux que d’être malade pour son anniversaire (oui, bon, je sais, c’est pas de sa faute…)

Anniversaire qu’on a donc fêté en 2 fois: la 1ère avec ma famille (clique ici pour les détails) et la 2ème fois dimanche avec la belle-famille.

Et qui dit belle-famille dit très souvent belle-mère.

T’ai-je déjà parlé de ma belle-doche, cette madame lunatique, versatile, changeante ?

Cette Mâdâme très coquette, qui a toujours voulu ressembler à Brigitte Bardot, et qui, les années, la pesanteur et la gravité aidant, est en passe d’atteindre son but ?

https://i0.wp.com/people.voila.fr/Images/2010/44/400x270/2370421-image.jpg

Celle-là même qui, quand elle t’accueille avec un « Tiens, tu as ENCORE des nouvelles chaussures ? », va te pourrir ta journée à coup sûr ?

Celle qui fait le nez et joue les snobinardes à chaque fois qu’elle est invitée à manger à la maison ?

Celle qui dénigre constamment les mauvaises habitudes que m’ont donné mes parents à tout manger, et notamment les abats, le gibier et la couenne du jambon ?

Celle qui s’extasie longuement et intensément devant les capacités inouïes de mon beau-frère (son bébé…) à dénicher de FANTASTIQUES galettes de patates surgelées et les MERVEILLEUSES dernières chips à la mode, alors qu’elle refuse de goûter le cassoulet maison à la graisse d’oie artisanale rapportée de nos vacances dans le Périgord, que j’ai préparé avec amour durant 3 heures, et duquel j’ai cassé 7 fois la croûte ???

Celle-là même aussi qui a donné naissance à Monlolo, donc que je suis obligée d’inviter et obligée de me forcer à supporter… Cela dit, comme elle est lunatique, il y a des jours où elle est très vieille chouette (même qu’elle m’a offert 60€ pour mon anniversaire !), mais d’autres… Ce qui fait qu’à chaque fois que je la vois, je me demande ce qui va me tomber sur le paletot.

C’est donc dans cet état de questionnement que je la recevais à manger dimanche midi, ainsi que le beau-père (cool), le beau-frère Topol et ma nièce Viviane. Et pour l’occasion, j’avais préparé un couscous, le seul plat que je prépare qu’elle daigne manger sans émettre de critiques cinglantes. Parfois, dans un moment d’égarement, le vin aidant, elle se laisse aller à faire un compliment. Là, t’as l’impression qu’il va se mettre à neiger des étrons…

Alors, donc, ce fameux couscous, ce n’est pas la recette traditionelle, mais celle de ma maman, donc un couscous revisited à la calabraise. Mais néanmoins excellent, et surtout facile et assez rapide à faire.

Ma maman
Ma maman à la cuisine un jour ordinaire

Alors, pour 10 à 12 personnes, il te faut :

– du temps. Eh oui, il faut t’y prendre un peu à l’avance quand même car il faut compter 3 heures de cuisson ! Tu peux le préparer la veille, aussi, pour t’avancer, et te contenter de le réchauffer le lendemain.

– 1kg de semoule de couscous (rigole pas, une fois j’ai oublié de l’acheter… Avec du riz, c’est quand même pas pareil..) que tu prépareras comme c’est marqué sur le carton d’emballage (une gamelle et de l’eau, pas besoin de couscoussier)

– 1 kg de carottes

– 1 kg de courgettes

– 1 poireau

– 2 grosses raves

– 2 poivrons verts

– 4 branches de céleri

– 2 oignons

– 2 gousses d’ail

– 1 grosse boite de tomates pelées

– 1 tube de concentré de tomate

– 3 boites d’eau

– 1 grosse boite de pois chiches

– 1 boite moyenne de petits pois

– 1 bocal de cardons (700g)

– du raz el hanout (épices spécial couscous)

Pour la VIANDE, t’as plusieurs options. Ca dépend des goûts des gens que tu invites (tiens, ça me fait penser, faut que je te mette la chanson « Les goûts d’Olga » de Gérard Morel, très fendarde). Donc, choisis ce que tu veux dans la liste ci-dessous, enlève, rajoute, mais prévois quand même de la viande grasse pour que ta sauce ait du goût.

Par exemple, comme la belle-famille est super difficile et ne mange QUE du blanc de poulet (je te jure…) je me suis contentée de mettre une poule, et j’ai ajouté 6 blancs de poulet la dernière demi-heure pour pas qu’ils s’écrasent. Mais normalement, il faut :

– 1 poule

– 1kg 500 d’agneau

Tu peux rajouter :

– du paleron

– et aussi des merguez

Maintenant, le modus operandi !!!

Tu fais revenir la viande de ton choix (excepté les merguez, à faire cuire à part à la fin) dans de l’huile + un filet d’huile d’olive. Quand elle est dorée, tu rajoutes les oignons émincés, et tu laisses cuire. Pendant ce temps, il faut préparer les légumes: éplucher et couper en gros tronçons pour pas qu’ils ne s’écrasent lors de la cuisson qui va durer 3 heures !!!

Tu ajoutes tous les légumes frais, l’ail, les tomates pelées et le tube de concentré de tomates, 3 boites d’eau, et un bonne cuillère à soupe de raz-el-hanout, et tu laisses mijoter pendant 3 heures !

Une heure avant la fin, tu peux rajouter les blancs de poulet si tu en as.

Et une demi-heure avant la fin, tu ajoutes les pois chiches, les petits pois et les cardons. Tu goutes pour l’assaisonnement, tu rajoutes éventuellement du raz-el-hanout. Tu fais également cuire tes merguez, et voilà !!! C’est prêt !!!

Il ne te reste qu’à prélever un peu de sauce dans un petit bol, et à y rajouter de l’harissa, ou si t’en as pas, du piment de Cayenne pour faire une sauce qui arrache pour ceux qui aiment.

Bon voyage culinaire !

Todra and Dades gorges, Morocco

Photo de Amexta sur Flick

C’était ma participation aux mercredis gourmands d’Anne-Laure T. !

https://arsinoelacrapaude.files.wordpress.com/2011/10/bannie25cc2580remercredisgourmands.jpg?w=200

Publicités

18 réflexions au sujet de « Couscous pour belle-mère récalcitrante »

  1. Hmmmm. J’adore le couscous!! Ma maman le fait super bien aussi… Ca y est, tu m’as donné envie et je suis pas prête de la voir de suite , va falloir que je m’y colle!! 😀

  2. Ca a l’air d’être une tuerie ! Et moi qui rêvais d’un couscous ces jours-ci …J’ai envie d’en manger, là, maintenant !
    Bon, vais faire les courses demain soir et go !

  3. Mais en quoi c’est être mal élevée que de manger des abats et du gibier ? Moi aussi !!
    Maintenant je serais toi j’arrêterais de m’emmerder à cuisiner quand elle vient, du surgelé et pi c’est tout !

    • Je te jure, si j’aimais pas tant bouffer, je m’enquiquinerais pas !
      Cette fois, j’ai pris un malin plaisir à leur demander s’ils voulaient un morceaud de gésier, de foie ou de coeur ^^

  4. Bon moi j’ai de la chance avec ma belle-mère elle est super gentille et se permettrait jamais de me faire de réflexion, on s’entend bien (oui je sais c’est incroyable !! :D). je crois que j’aurais aussi un gros problème avec ta belle mère concernant les chaussures !!!! 😆
    bon par contre elle est super ta recette merci 😉
    Moi je dis que tu devrais lui donner que le blanc de poulet et rien d’autres 😆

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s