Arsinoe fait un space cake

Ah mince, j’ai confondu, c’est pas moi, c’est elle.

Pauvre petite malheureuse…

On connait l’histoire…

Puis c’est l’escalade…

… et le début de la fin…

Puis le premier bad trip…

et enfin l’inévitable…

Elle tente pourtant de lutter, au début…

Mais en vain…

Rhâ la la, quand même, hein…

Mais revenons-en à mon space cake.

Ou plutôt à mon rainbow cake même pas parfumé à la ganja.

J’ai tenté de faire ce gâteau à la mode après avoir vu sur Facebook (où tu peux être mon ami si tu veux, à moins que je ne rejette lamentablement ta demande d’amitié) (gnark gnark) (même pas, en vrai chuis geontille) – après avoir vu, disais-je, celui de ma copine Brenda du blog « Mon cul c’est du poulet ». Disons plutôt pour être honnête après que Crapouillette Ière a/ait vu (je sais jamais ce qu’il faut dire en bon français blanc et de droite qui a la flamme) cette petite merveille, et qu’elle m’a/ait tannée tout le week-end pour faire le même car il est trop beau.

Alors, j’ai suivi le lien que Brenda m’a filé, et je me suis lancée !

Je suis partie sur une bête base de gâteau au yaourt, bien qu’on ait convenu avec Brenda qu’une base de gâteau marbré serait peut-être plus sympa. Mais comme j’avais la flemme, splotch, un yaourt à l’abricot, et zyvas Crapouillette touille touille touille !!!

Une fois la pâte bien mélangée dans un saladier (ça va encore mieux au batteur, on est d’accord, mais Crapouillette Ière aime bien touiller, alors je la laisse faire), tu te munis de 5 bols, car l’arc-en-ciel (rainbow en angliche, comme le nom du gâteau, ô merveilleuse coincidence !) compte 6 couleurs.

C’est d’ailleurs le moment de réviser tes leçons de sciences, et notamment d’optique. L’arc-en-ciel nait de la diffraction de la lumière à travers les gouttes d’eau en suspenson dans l’air, qui agissent comme un prisme et éclatent la lumière blanche en 6 couleurs composant le spectre lumineux : rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet.

Bon, en fait, en vrai, l’arc en ciel a sept couleur, avec l’indigo entre le bleu et le violet, mais chais pas faire, alors voilà.

Tu dispatches la pâte dans les petits bols, en gardant une plus grosse part dans le saladier, qui va constituer la base de ton gâteau. En gros, j’ai mis 2 grosses cuillères à soupe de pâte dans chaque bol.

Puis tu t’empares de tes colorants alimentaires, et là, tu révises les couleurs avec ta progéniture. Jaune, rouge et bleu sont les 3 couleurs primaires à partir desquelles tu peux obtenir les autres, les couleurs secondaires: orange, vert, violet.

Et c’est parti !

Dans le grand saladier, tu mets 8 à 10 gouttes de rouge.

Puis il faut compter 6 gouttes par bol, 3 gouttes de chaque pour les mélanges.

Par contre, j’ai foiré mon violet, chais pas pourquoi, il était tout gris…

Tu obtiens donc un saladier rouge, puis un bol de chaque couleur.

Tu verses le contenu du saladier dans un moule beurré et fariné, puis tu verses le contenu de chaque bol au centre du plat, l’un après l’autre de manière concentrique, dans l’ordre des couleurs de l’arc-en-ciel pour avoir un beau dégradé (de couleur, pas la coupe de cheveux).

Et tu obtiens ça !

Après, t’as plus qu’à le faire cuire (beh oui, hein…).

Tu le démoules, et pendant qu’il refroidit, tu prépares un beau glaçage avec 250g de sucre glace, un blanc d’oeuf et le jus d’1/2 citron, que tu mélanges à la spatule et en aucun cas au fouet, ce que je faisais tout le temps, et qui me faisait foirer tous mes glaçages. Bon, celui-là aussi je l’ai foiré, mais parce que j’avais plus assez de sucre glace, alors je l’ai fini au sucre en poudre extra-fin (ça marche aussi). Crapouillette ayant choisi de faire une déco « insectes » (elle adore ces saloperies de bestioles…), j’ai coloré le glaçage en vert, puis on a fait des bêbêtes en pâte à modeler d’amande.

Certes, j’admets que je me suis amusée comme une grande petite folle.

Regarde…

C’est chouli, hein ?

Et maintenant… l’intérieur !!!

Attassion…

Suspense…

Voilà !!!

… ou encore…

Bien pop psychédélique, comme gâteau !

Cela étant, autant les gosses se jettent dessus, que les adultes ont beaucoup plus de réticence…

Pourtant, les colorants n’ont strictement aucun goût, et avec toutes les saloperies qu’on bouffe à longueur de temps, c’est pas quelques gouttes dans un gâteau qui vont nous filer le cancer !

Allez, je te laisse quand même le lien que Brenda m’a donné, car les images c’est bien (perso, j’ai même pas mis le son, t’façons c’est en angliche).

Et pis le gâteau de Brenda, lui, il était tout joli, tout pastel, et tout gonflé. Faut que je m’achète un moule plus petit, moi, pour éviter de faire des gâteaux tout plats !

Alors, t’essaies quand ???

Clic sur l’image pour découvrir plein de bonnes recettes !

47 réflexions au sujet de « Arsinoe fait un space cake »

  1. Je connaissais la version « verticale » de l’arc en ciel, c’est marrant à l’horizontale aussi.
    Mais c’est vrai que moi, les gâteaux aux couleurs fluos, ça ne me donne pas forcément hyper envie…

  2. sur le paquet vahiné le mélange est indiqué pour les couleurs.
    j’ai trouvé mon violet un peu tristoune aussi;
    La prochaine fois j’essaie les colorants en poudre et le gâteau à étages avec crème au milieu!

  3. quelle cruche la cuisinière! une vraie potiche lol ! j’aurais aimé qu’elle fasse tomber son gâteau hahaha et oui j’ai regardé la vidéo en entier ^^
    Je préfère ton gâteau à toi il est plus joli ! et ton glaçage blanc donne envie hmm

  4. J’ai déjà testé mais moi j’avais fait plusieurs couches, soit 6 génoises de couleurs différentes!! Pff je te dis pas le temps passé en cuisine! Mais bon le jeu en valait la chandelle! J’adore votre décor! C’est trop mimi!!!!

    • Oui, c’est vrai, mais vu que y’en a déjà partout dans ce qu’on mange, je me suis dit que c’était pas quelques gouttes de plus qui allaient changer grand’chose !
      Cela étant, je vais aussi chercher des colorants naturels 🙂

  5. Arfff, c’est joli, mais je te laisse ma part : parce que tout ce que j’aime dans les gâteaux au yaourt, c’est manger la pâte avant que ça cuise !!! 😛

  6. whaaaaaaaaaa… C’est juste énorme ! J’suis fan =)…
    Stone, le monde est STOOOOOOOOOOOOOOOOONE…

  7. Ben voilà que tu nourries Crapouillette au cake psyché le mercredi maintenant !!! Il y avait sûrement la musique qui allait avec, non ? C’est du propre ! 😉
    Je vais te ressortir cette recette un vendredi c’est sûr. Bises

  8. La trouille… Une cheerleader qui prépare un gateau sous extasy… On dirait qu’ensuite elle va jouer dans un porno! Ou alors c’est une vraie psychopathe… 😉 Moi qui voulait essayer le rainbow cake, ben il va falloir que je me remette de mes émotions de gentille cuisinière avant… huhuhu

  9. Je connais bien les Martine… mais j’ai jamais lu ceux-là!!!

    Le gâteau arc-en-ciel… je l’ai trouvé original. J’avais pas vraiment envie de le faire mais là… à force de le regarder… ça commence à me chicoter. Y’aura peut-être bientôt un gâteau arc-en-ciel chez les Fées. 🙂

    • Je sais plus qui m’avait suggéré de le faire avec différents gouts, et j’avais évoqué l’idée d’un cake salé aux différents légumes. Tu devrais pouvoir, toi, non ? 😉
      Quant aux Martine… on ne la verra plus jamais paeil, maintenant !

  10. Ahhh le gâteau arc-en-ciel ! J’avais aussi vu la version verticale, mais qui a l’air plus chiante à faire… J’étais prête à commencer sauf que l’homme a posé son veto sous prétexte que « jsais pas… » (c’est un argument imparable non?)
    Et autrement.. j’adoooooore les Martine!!

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s