Sex, Rogue & Rock’n’roll : chap.1 [Fan fiction Harry Potter]

Comme cela fait plusieurs fois que je vous parle de mon désir d’écrire un roman, et comme vous êtes un bon nombre à m’encourager et à sembler désirer me lire, je me suis dit qu’en avant-goût, j’allais vous publier la fan fiction que j’avais écrite en 2006 dans l’univers d’Harry Potter. J’étais bien partie dans l’écriture, en 2006… puis je suis tombée malade, j’ai eu Crapouillette… et voilà, quoi…

Sinon, une fan fiction, c’est quoi ? Ben tout simplement une fiction dans un univers déjà existant, dont on s’approprie les codes, les personnages, pour réinterpréter un peu tout ça, faire des supputations… Ce qui était génial avant de connaître la fin d’Harry Potter, car on pouvait échaffauder tout plein de thèses !

J’en publie aujourd’hui le premier chapitre, après à vous de me dire si vous voulez que je publie la suite, à raison d’un chapitre tous les jeudis !

Je vous demande simplement d’être très honnête dans les commentaires, en bien et en mal, de produire une critique objective pour m’aider à avancer, à m’améliorer.

Merci d’avance, les copinautes !

(sérieux, j’ai le trac, là…)

_________________________________________________________________

Sex, Rogue & Rock’n’roll

I – Visite à domicile

La nuit tombait sur la banlieue, effaçant peu à peu les effluves toxiques émanant des usines voisines ainsi que l’étouffante et collante chaleur de cette fin de mois d’août. Enfin le retour de l’obscurité et de la tranquillité.
Le torse et les pieds nus, vêtu d’un simple pantacourt de sport noir, il était dans son salon, dont la douce pénombre était brisée par la lueur de quelques chandelles. Assis dans un fauteuil en cuir noir élimé, un verre de cognac sur le guéridon à sa droite, une version originale des « Fleurs du Mal » dans la main gauche, il profitait du silence désormais établi et de la timide fraîcheur du soir.

Et on frappa à la porte de derrière. Qui cela pouvait-il bien être ? Personne ne venait jamais ici. Grognant et levant les yeux au ciel, il se hissa hors de son fauteuil et alla ouvrir.
– Albus ? demanda-t-il, surpris.
– Bonsoir, Severus, répondit calmement le visiteur. Comment allez-vous ?
– Bien, merci. Mais que me vaut l’honneur de cette visite tardive ?
– Puis-je entrer, Severus ? demanda Dumbledore, toujours sur le pas de la porte.
– Bien entendu, excusez-moi.
Rogue conduisit son invité au salon, suivant un couloir grisâtre, étroit et sombre, dont les murs décrépis portaient les traces d’anciens cadres qu’on avait enlevés.
– Vous ne vous êtes toujours pas décidé à vendre cette maison ? dit Dumbledore regardant autour de lui.
– Un cognac ? proposa Rogue en guise de réponse, invitant Dumbledore à s’asseoir d’un signe de la main.
– Volontiers, merci. Je vois que vous avez également succombé au charme du port de la barbe..
– Oui, répondit Rogue en passant la main sur son épaisse barbe noire. Un souvenir de mon trek estival en Transylvanie.
– Vous avez donc passé de bonnes vacances ?
– Ordinaires, excepté ce voyage. Peinture, lecture… Et vous-même ? abrégea-t-il un peu abruptement, enfilant un T-shirt noir au passage.
– Oh, la routine. J’ai de nouveau passé l’été à chercher un nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal.
– Ah… Et à quelle perle rare va-t-on avoir droit, cette année ? demanda Rogue d’un ton sarcastique, un sourire froid aux lèvres.
– A vous, répondit simplement Dumbledore. Si vous l’acceptez, bien entendu.

Rogue se figea et resta muet quelques instants.

– Je… Bien sûr que j’accepte. C’est un grand honneur que vous me faites, Albus, répondit-il enfin en s’asseyant, manifestement touché par cette attention.
– J’ai estimé qu’il était temps de vous accorder ma confiance à ce sujet. J’espère que vous saurez vous en montrer digne, dit posément Dumbledore, ses yeux bleus perçants lançant un regard appuyé à son interlocuteur.
– N’ayez aucune crainte, répondit Rogue, ayant perdu sa morgue habituelle. Mais ceci implique qu’il y aura un nouveau maître des Potions à Poudlard. L’avez-vous trouvé ?
– En effet. Il s’agit du professeur Harrison, qui enseignait auparavant à l’Académie de Beauxbâtons. Je lui ai également confié l’enseignement d’une nouvelle option pour les sixièmes et septièmes années. De plus, le professeur Harrison enseigne également la chimie à l’université moldue d’Oxford. Ceci entraînera une modification de l’emploi du temps car sa présence parmi nous sera de ce fait limitée. Il faudrait donc que vous assuriez les cours de potions pour les cinquièmes, sixièmes et septièmes années en contrepartie des cours de Défense Contre les Forces du Mal, conclut Dumbledore.
– Pas de problème, assura Rogue.
– Très bien. Dans ce cas, nous nous reverrons le jour de la rentrée des professeurs. Bonne fin de vacances, Severus, dit aimablement Dumbledore en prenant congé.
– Vous aussi, Albus. Et merci encore.
Dumbledore fit alors un signe de tête à Rogue et disparut en transplanant dans un léger pop.

Le cours de Défense Contre les Forces du Mal. Rogue le convoitait depuis des années. Dumbledore ne le lui avait pas confié auparavant, ayant peur qu’il replonge dans la Magie Noire à cause de son passé de Mangemort. Mais cette époque était révolue. Si Dumbledore lui faisait confiance, c’est qu’il le jugeait assez fort pour résister.
Il le serait.
Coûte que coûte.

30 réflexions au sujet de « Sex, Rogue & Rock’n’roll : chap.1 [Fan fiction Harry Potter] »

  1. Bon d’abord, je remarque que d’entrée, tu nous as mis Alan Rickman torse nu et j’aime cette image mentale 😛
    C’est bien écrit, ça se lit aisément, c’est un bon début je trouve!

  2. Je n’ai jamais lu Harry Potter, je n’arrivais pas à entrer dans le bouquin et dieu sait que l’on m’a répété « Lis le, il est trop bien… » Je crois que c’est mon côté contradictoire qui fait que je ne l’ai pas lu.

    Donc, tous les détails, les petites histoires parallèles, je ne les connais pas. Peut-être qu’en te lisant, j’aurais envie de lire la saga tu ne penses pas ?

    • Tu peux éventuellement commencer par regarder les films, qui sont pas mal, même si très inférieurs aux livres (omme toujours, je dirais, excepté pour la 2ème partie du Seigneur des Anneaux, où le film est nettement supérieur)
      Pis tu peux me lire et voir ce que ça donne, qui sait ?

      • Mais j’attends de voir ma Belle… JE suis impatiente !

        PS : j’ai regardé les films mais pas jusqu’à la fin, le dernier que j’ai vu c’était en Belgique, y’a des entractes en Belgique encore quand tu regardes un film, et tu payes plus cher quand il dure plus de deux heures. Je peux juste te dire que je m’attendais à beaucoup d’action.. et en fait pas du tout, déçue déçue hein !

  3. J’ai commencé à lire les 1er lignes … ça me plait beaucoup et c’est très bien écrit.. Je garde la suite pour ce soir , chez moi … au bureau, c’est un peu difficile de faire cela discrètement !

  4. J’ai pas de petits-enfants, alors, par dépit, j’ai pris l’engagement solennel de ne jamais mettre le moindre doigt dans Harry Potter… Les vieux c’est très capricieux… Mais… J’ai re-re-regardé l’autre soir « Vivement dimanche » de Truffaut… Je décide que ce sera ma grille de lecture de ton roman, na! Même si ce choix est complètement hasardeux… Je compte sur toi en particulier pour retranscrire façon crapaude la sublime scène de Fanny Ardant conduisant sous la pluie, filmée par le regard amoureux de Truffaut, sur une musique à pleurer de beauté… Allez, démmerde toi! Tu SAIS le faire!!!

      • Tu connais « vivement dimanche »? c’est très très drôle, et fanny Ardant sort du personnage sophistiqué qui peut énerver… Et t’aimes même pas « la nuit américaine », somptueux hommage au cinéma? … j’suis triste!!!

        • Je connais mais j’aime pas, trop consensuel. Pis le cinéma français, à part ses fantastiques comédies, j’accroche pas. Trop nombriliste trop prise de chou, trop prétentieux… Par contre, les comédies françaises, c’est du grand art !!!

  5. C’est bien écrit, tu as du style: tes phrases sont vachement bien balancées.
    On a envie de lire la suite, tu as créé de l’intérêt pour les personnages. Super!
    Bravo, Crapaude:-)

    • T’as bien saisi le truc, toi ! Quand je la relis, je la trouve un peu gnan gnan, mon histoire. Mais je me dis que tous comptes faits, c’est pas plus naze qu’un épisode de Grey’s anatomy, genre…
      Merci ! Et ta gosse, ça avance, son roman ?

      • Haaaaaaaaaaaaaaan !!!! Je crois que tu m’as pas comprise !!! C’était pas une critique, au contraire !!! Je sais que tu as vraiment envie d’écrire ton roman et tu m’avais dit que tu n’osais pas trop montrer tes écris … c’est pour ça que je dis que je suis contente que tu aies osé, je trouve ça génial!
        Oui ma fille écrit tous les soirs … elle m’éclate avec ses histoires d’ado!

        • Si si, je t’ai bien comprise (j’ai l’impression d’être De Gaulle au Québec, là…)
          C’est juste qu’effectivement, j’ai peur de publier car je trouve mon histoire gnan gnan, surtout à la relecture 6 ans après l’avoir écrite…
          Je crois que je vais résister à l’idée de la retoucher, justement pour voir comment j’ai évolué ! Ca ne pourra que me donner confiance si j’estime que ce que j’écris aujourd’hui est meilleur !
          Merci, ma Bernie, et tout mes encouragements à ta Melle Dr March ^^

  6. Ouaaais ! Tu écris aussi 😀 c’est top !

    J’ai lu ce chapitre, et déjà j’ai accroché au personnage de Rogue, moi qui ne l’aimais pas trop dans le livre. C’est un mec mystérieux et je trouve que sa personnalité aurait gagné à être davantage explicitée. Alors si tu t’en charges, tant mieux ! Je lirai avec grand plaisir. D’autant plus que c’est bien écrit ! (phrases pas trop longues, dialogues intéressants et absolument pas gnan gnan ou prévisibles, descriptions suffisantes pour créer une atmosphère…) Les derniers mots me donnent envie de connaître la suite (bon point!).
    Allez on continue !!

  7. hiiiiiiii j’adore!!

    non seulement ta façon d’écrire! mais de replonger dans cet univers, ça fait super plaisir!
    j’ai tellement eu du mal à refermer le tome 7 et à accepter que l’histoire se terminait, que là, j’ai l’impression qu’un autre pan de l’histoire s’ouvre, que rien n’est terminé

    suis je claire? ou mon enthousiasme embrouille mes idées ? ^^

    • Parfaitement claire, je ressentais la même chose à chaque fois que je finissais un des tomes. Un univers si riches, tant d’inconnues… J’en avais écrit une autre avec Rogue ado qui expliquait sa haine de Potter, mais pas finie à cause que tombée malade, tout ça, et pis maintenant que c’est fini, aucun intérêt…
      Merci, en tous cas !

  8. J’avoue ne pas connaitre à fond Harry Potter (mais ça viendra), mais je trouve ton chapitre vraiment bien écrit. J’ai hâte de lire la suite! Et la photo d’Alan Rickman, j’adore!

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s