Sex, Rogue & Rock’n’roll : chap.2 [Fan fiction Harry Potter]

Rhâ cool, vous avez l’air d’avoir aimé le premier chapitre, je suis contente !

Donc, je continue à publier !

Sachant qu’il y a 22 chapitres courts, j’ai décidé de publier au rythme de 2 chapitres par semaine : le jeudi et le dimanche.

Par ailleurs, s’il y un(e) illustrateur(trice) qui passe par là, qui connait l’univers d’Harry Potter, et qui se sent inspiré(e) pour faire une illustration par chapitre, avec publication simultanée sur son blog éventuelle, qu’il(elle) me contacte pour que je lui envoie les textes à l’avance !

Stay tuned !!!

_________________________________________________

II – La rentrée des professeurs

Rogue était arrivé à Poudlard directement dans ses appartements grâce à la Poudre de Cheminette. Il avait défait ses bagages d’un coup de baguette magique, disposant avec soin plumes et parchemins sur son scriban en ébène, rangeant précautionneusement ses livres rares et ses précieux exemplaires originaux des plus grands écrivains anglo-saxons et français dans son imposante et splendide bibliothèque d’acajou finement ouvragée.

Le temps était plutôt maussade en cette matinée du trente et un août. Tout comme lui. La perspective de bientôt retrouver ces crétins boutonneux ne l’enchantait guère. Pourtant, il aimait enseigner, gardant toujours au plus profond de lui-même l’espoir de découvrir un jour un esprit intelligent, affûté, volontaire et méritant qu’il saurait conduire à l’excellence.
L’idée de revoir la plupart de ses collègues était encore plus déprimante. L’antipathie à son égard était désormais traditionnelle, générale et convenue. Elle datait de son arrivée à Poudlard, quatorze ans plus tôt, quand Dumbledore avait daigné faire confiance à un ancien Mangemort repenti, et lui avait confié le poste de maître des Potions. Il avait alors vingt ans à peine. Pour endurer les réactions d’aversion à son encontre, il avait adopté une attitude froide, hautaine et cynique, qui présentait également l’avantage de dissimuler ses souffrances et ses faiblesses. Il l’avait conservée pour affronter ses élèves (certains étant ses cadets d’à peine deux ans), distillant la crainte à défaut d’inspirer le respect. Il était resté prisonnier de cette armure depuis. Il faut dire qu’elle était très pratique, lui évitant d’avoir à supporter les prêchi-prêcha de toutes ces personnes à la moralité bien pensante, qui se jugeaient infaillibles et à l’abri des tentations du Mal. Lui était humain, ni plus ni moins. C’est certainement pour ceci que depuis quelques temps, tout cela lui pesait, notamment la solitude qui en découlait.

Emergeant de ces sombres pensées, il revêtit rapidement sa cape, passa à son bureau voisin pour prendre quelques papiers, et se dirigea vers la Salle des Professeurs, arpentant les couloirs d’un pas rapide, sa longue cape noire voltigeant derrière lui. Il pénétra alors dans la vaste pièce aux murs lambrissés éclairée par la clarté du jour filtrant à travers les grandes fenêtres aux petits carreaux. Au fond, une vénérable table de travail en chêne massif trônait au pied de la majestueuse bibliothèque, tandis que des tables basses rondes marquetées entourées de fauteuils bas occupaient le reste de l’espace. Quasiment tout le monde était arrivé, notamment Artemus Lapierre et Flavius Fitzgerald, respectivement professeurs de Trésorerie et de Médicomagie (ils formaient exclusivement les étudiants désirant intégrer des établissements comme Gringotts ou des Ste-Mangouste après leurs études).
Ces deux imbéciles… La coqueluche des étudiantes… Deux prétentieux, la quarantaine sportive, bronzés, le sourire éclatant… Fitzgerald était plus grand, plus massif, avec un visage anguleux aux mâchoires carrées. Ses cheveux bruns et raides noués en un catogan ainsi que sa fine barbe en pointe lui donnaient un air de mousquetaire. Son compère Lapierre était plus svelte, son mince visage entouré d’un halo d’épais cheveux blonds bouclés. On l’aurait dit sorti d’un magasine moldu consacré aux sports de glisse. Tous deux étaient très loyaux à Dumbledore et se situaient résolument du côté du Bien. Ils ne pardonnaient donc pas à Rogue d’avoir été un Mangemort et passaient leur temps à le railler. Quand ils étaient ensemble, cela va sans dire. Aucun des deux ne s’y serait aventuré seul.

Rogue prit place dans un des fauteuils, saluant brièvement l’assemblée d’un signe de tête, remarquant au passage que le professeur Harrison n’était pas arrivé. Le professeur McGonagall fit alors son entrée, suivie par Dumbledore qui salua chaleureusement tout le monde avant de faire son traditionnel discours d’introduction.
– Chers collègues, une nouvelle année de dur labeur et d’intenses satisfactions s’ouvre devant nous. Comme à l’habitude, j’ai dû trouver un nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal, l’ancien nous ayant quitté pour des raisons… personnelles, comme vous le savez. Cette année, j’ai décidé de nommer Severus Rogue à ce poste, conclut Dumbledore en regardant l’intéressé.
Tout le monde en fit d’ailleurs autant, leurs visages empreints d’incrédulité et d’indignation, alors que Rogue affichait un sourire carnassier et une intense satisfaction.
– J’ai donc dû recruter un nouveau maître des Potions, continua Dumbledore. Mon choix s’est arrêté sur le professeur Harrison, qui enseignera les potions jusqu’en quatrième année, Severus s’occupant des préparations aux BUSE et ASPIC. Le professeur Harrison assurera également l’enseignement d’une nouvelle option aux sixièmes et septièmes années. Il s’agit du cours de Connaissances Avancées des Sciences et Techniques Moldues. Enfin, notre nouveau maître des Potions enseigne également à l’université moldue d’Oxford, ce qui explique les nouveaux emplois du temps que voici, finit Dumbledore en les faisant apparaître d’un coup de baguette.
– Et où est le professeur Harrison, si je peux me permettre ? demanda Fitzgerald.
– A un congrès à Oxford, répondit Dumbledore. C’est une sommité dans son domaine. Nous devrions pouvoir faire sa connaissance demain soir au banquet de la rentrée. Avez-vous des questions ?
– Quel bureau lui avez-vous attribué ? demanda Rogue.
– Vous devrez partager le vôtre, Severus, sachant que vous disposez également de celui attenant à la salle de Défense Contre les Forces du Mal.
Rogue ne répondit rien, la contrariété se lisant sur son visage. Il ne pourrait plus être tranquille dans son cachot…
– D’autres questions ? reprit Dumbledore. Non ? Dans ce cas, je vous laisse aller préparer votre rentrée. Bonne journée à tous !

Dumbledore prit congé et sortit de la Salle des Professeurs, suivi par McGonagall. Rogue s’apprêtait à en faire autant quand Lapierre et Fitzgerald l’interpellèrent.
– Alors, Rogue, tu vas t’éclater avec le vieux moldu intello dans ton bureau, lança Lapierre, donnant un coup de coude à Fitzgerald.
– Artemus, Flavius, quelle surprise de vous revoir… J’avais oublié jusqu’à votre insignifiante existence… siffla Rogue, les toisant d’un regard venimeux.
– Tu as payé combien pour avoir le poste ? cracha Fitzgerald.
Rogue sentit la rancœur enfler dans sa poitrine.
– J’ai payé bien plus cher que ce que tu ne pourras jamais imaginer, répondit-il froidement en lançant des regards assassins à ces deux minables, repensant à ses erreurs passées et à leurs conséquences dramatiques.
Sur ce, il fit volte face et sortit en trombe, se dirigeant à grands pas vers les cachots. C’était reparti. Encore une année à endurer tout ça. Et en plus il faudrait partager le havre de paix que représentait son bureau. Décidément, cette année ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices…

By Dhesia

______________________

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette fan fiction

en cliquant sur l’onglet

« Sex, Rogue & rock’n’roll »

en-dessous de ma banière.

Publicités

18 réflexions au sujet de « Sex, Rogue & Rock’n’roll : chap.2 [Fan fiction Harry Potter] »

    • Le dessin, je l’ai « piqué » sur le net, mais bientôt, y’a une illustratrice qui va en faire rien que pour moi ^^
      Pour le chap 1, tu cliques dans l’onglet « Sex Rogue & Rock’n’roll » et t’as l’intégralité de la fan fiction 🙂

    • Le dessin, je l’ai « piqué » sur le net, mais la prochaine fois, ce sera du sur mesure !
      Tu dessines super bien, aussi, n’hésite pas si tu veux faire un petit quelque chose !
      A jeudi pour la suite ^^

    • Fais comme chez toi !
      Je compile toute la nouvelle dans une page accessible grace à l’onglet « Sex Rogue & rock’n’roll » en dessous de ma banière, clic clic clic !!!
      A jeudi pour la suite, et merci pour tes encouragements !

  1. Je dis OUI a cette fanfiction ! Je ne connaissais pas le concept, c’est vraiment tres sympa et plutot bien ecriit je trouve !!!
    Continue ainsi 🙂

  2. j’avais lu le 1er chapitre et j’aime tout autant le second ! très belle plume … je n’ai pas lu la série Harry Potter, je suis plus face d’Heroïc Fantasy à la Zelazny … mais pour l’instant, ça me plait bien !
    je file lire les 3 et 4 !
    bises

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s