Et après, les gens s’étonnent…

…que j’aie plus d’amis virtuels qu’IRL…

Résultats du 1er tour dans mon canton

Résultats du 1er tour dans mon canton…

Publicités

Les albums jeunesse de Crapouillette – 2012

J’ai décidé de récapituler les albums que je lis à Crapouillette Ière ici. A raison d’un par soir au minimum, je te garantis que ça en fait un bon petit paquet ! Cette liste commence donc aujourd’hui 16 avril, et tu verras qu’elle s’agrandira irrégulièrement, Crapouillette Ière me faisant souvent lire le même livre tous les soirs pendant une semaine.

Crapouillette Ière « donnera » sa note, la fameuse NdC (Note de Crapouillette) : j’aime « ♥ » pas du tout, moyen, bien, beaucoup (pis je donnerais la mienne, la NdM – Note de Maman)

« Poule Mouillée » d’Emile Jadoul – L’école des loisirs

De 2 à 4 ans (jusqu’à 6 ans, je dirais)

Edouard va à la piscine avec son papa. Il adore plonger, car tous les canards plongent ! Mais pas son papa…

Histoire toute mignonne sur le courage des petits et des grands, courte, drôle, illustrations avec de grands à-plats de peinture…

NdC : ♥ beaucoup     NdM : 5/5

2

« Poka et Mine : au fond du jardin » de Kitty Crowther – L’école des loisirs

De 3 à 5 ans

Tandis que Mine cueille des fleurs dans le jardin pour Poka, elle se sent observée… Cela l’inquiète, alors elle part en exploration, et se fait faire prisonnière par une drôle de bête ! Mais la bête est malade, et Mine va tenter de l’aider.

J’adore ce livre sur la solidarité. Les illustrations au crayon de couleur sont magnifiques, et les personnages (des insectes) très attachants.

NdC : ♥ beaucoup     NdM : 5/5

« L’Amoureux » de Rebecca Dautremer – Gautier Languereau

Dès 5 ans

A la récré, Ernest fait rien qu’à embêter Salomé ! Sa maman lui dit que c’est peut-être parce qu’il est amoureux d’elle… Mais ça veut dire quoi, amoureux ? Tous ses copains viennent à son secours et lui donnent leurs définitions d’un amoureux…

Personnellement, j’adore… Rebecca Dautremer est mon illustratrice préféré, et ce texte jouant sur les mots est un régal. Cependant, Crapouillette Ière, du haut de ses 5 ans et des bananes, est encore un peu jeune pour capter les subtilités du récit. De plus, elle est dans sa phase de « déni amoureux », donc cette histoire la met en colère ! (c’est trop drôle, d’ailleurs…)

NcC : ♥ moyen (à cause de l’âge)     NdM : 5/5

m

« Câlinours fait la fête » de Frederic Stehr et Alain Broutin – L’école des loisirs

De 3 à 5 ans

Dans la clairière, près du grand buisson, qui pousse une brouette en revenant vers sa maison ? C’est Calinours, qui s’apprête à faire la fête avec tous ses amis animaux !

Cet album est sans doute mon préféré parmi ceux de Crapouillette. Il est drôle et délicat, tant par le texte que par l’image, et emprunt d’une douce poésie qui me fait fondre… Une sucrerie littéraire… Un ourson à la guimauve, en gros !

NdC : ♥ beaucoup     NdM : 5/5

j

« Les aventures d’une petite bulle rouge » de Iela Mari – L’école des loisirs

De 3 à 5 ans

« C’est une petite bulle rouge, on souffle et elle s’envole. A chaque page, elle se transforme. »

Cet album graphique sans texte, datant de 1968, est un grand classique que j’ai eu grâce à l’abonnement groupé à l’école des loisirs avec l’école (comme beaucoup d’autres livres). Et c’est tant mieux, car jamais je ne l’aurais acheté. Il faut dire qu’au premier coup d’oeil, on ne voit pas son potentiel, qui pourtant est immense. Au début, c’est maman qui invente l’histoire, puis petit à petit, l’enfant l’aide, et pour finir, c’est lui tout seul qui raconte. Cet album empreint de poésie se redécouvre à chaque ouverture, c’est magique. Toutefois, plus l’enfant grandit et plus on atteint ses limites.

NdC : ♥ bien     NdM : 4/5

m

« Le très grand livre des rêves » de Soledad Bravi – L’école des loisirs

De 2 à 4 ans selon l’éditeur, mais pas de limite pour moi !

Dans ce livre sont regroupés plein de types de rêves : les rêve pour enfants pas fatigués, celui de la grande prairie des Pourquoipas… On choisit son rêve, on entre dedans, et on s’endort…

Cet album est génial. Déjà, le sujet est bien approprié pour l’histoire du soir ! Il est bourré d’imagination, d’humour, de poésie, de références aux histoires classiques (Petit Chaperon Rouge par exemple…) Les illustrations de Soledad (qui illustre notamment les billets de Fonelle dans Elle et aussi les livres de la collection Les Paresseuses) sont vives, très riches, pleines de petits détails parfois « second degré », ce qui confère à ce livre plusieurs niveaux de lecture et prolonge donc sa durée de vie. C’est le livre préféré de Crapouillette Ière (si c’est pas une référence…)

NdC : ♥ beaucoup     NdM : 5/5

m

« Tortue Pingouin » de Valeri Gorbachev – L’école des loisirs

De 3 à 5 ans

Un soir, le papa de Petite Tortue lui lit un livre sur les pingouins. Et elle trouve ça tellement génial que le lendemain, elle décide d’être… un pingouin ! Déguisement et jeux d’imitation, tout est bon ! Mais comment vont réagir les copains et la maîtresse ?

Très bon album sur l’imaginaire des enfants. De belles trouvailles ! Album très estampillé USA via la vision de l’école ! Un de nos préférés à Crapouillette Ière et à moi.

NdC : ♥ beaucoup     NdM : 5/5

m

« La vengeance de Cornebidouille » de Pierre Bertrand (illus. Magali Bonniol) – L’école des loisirs

De 5 à 7 ans

La vilaine sorcière Cornebidouille sort du WC où Pierre l’avait reléguée pour venir se venger en lui faisant ingurgiter une immonde soupe de sorcière maléfique… Mais Pierre a plus d’un tour dans son sac !

Génial album pipi-caca-boudin, dégoutant à souhait, très bien écrit et constuit sur un « rythme de 3 » aussi bien dans le texte que dans l’image. Typiquement celui que je rêve d’écrire. L’album du moment à la maison.

NdC : ♥ beaucoup     NdM : 5/5