Les follasses en vadrouille

Le week-end dernier, j’ai rencontré des follasses.

Pas par hasard à l’orée d’un bois non plus, hein, tout ceci était prémédité ! La blogosphère, c’est cool, car tu rencontres plein de gens cools (genre toi, ô Lecteurtrice) (lêche-lêche), mais ce qui est moins cool (quoi, je fais des répétions ? M’en fous, chuis pas à l’école, là…) c’est que ces gens cools sont souvent éparpillés aux quatre coins de l’Hexagone (merci Maurice Druon Ministre de la Culture pour cette leçon de géométrie intégrée). Alors pour se rencontrer en vrai, c’est chaud. Sauf lorsqu’une bonne âme pétrie de gentillesse – j’ai nommé Thalie – t’invite à sa maison cise  à l’épicentre du triangle équilatéral à phalange gauche désinhibée formé par nos foyers respectifs.

Bon, pour de vrai, on s’est imposé comme la pause Kit-Kat, et vu les menaces qu’on lui a faites (avec des mots comme Javel, rondelle et yaourt périmé dedans), elle a pas eu d’autre choix que de nous accepter (et j’exagère à peine).

Je t’épargnerai les détails et surtout les « Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii » stridents rachelgreeniens qui sont sortis de nos gosiers quand on s’est vues, mais sache qu’à cette petite sauterie, y’avait Marjie à la douceur éthérée, Alexia Yaya toute en réserve et en timidité (d’ailleurs, elles sont tellement délicates – pas que les autres soient des rustres à la grâce de poissonière non plus, hein ! Quoique… Bref, elles sont tellement délicates, disais-je, que plusieurs fois, j’ai eu l’impression que je les effrayais avec mes âneries !) et aussi Isa/Adrenaline, la grâce botticellienne incarnée avec ses cheveux aux burnes (auburns, même), Bernadette que je connaissais déjà mais toujours aussi impressionnante dans son remake de Jurassic Class (la classe jurassienne, quoi), Annabelle, l’exhubérance poubellienne par excellence, et enfin notre super hôtesse (♫ Toute ma vie, j’ai rêvé d’être une hôtesse…♫): Thalie à la gentillesse et à la générosité exacerbées.

Et parmi ce bataillon d’amazones en goguette, Franck Zouzou pète (Zhu Zhu Pet ?) (ah non zouzou tout court), le mâle à Thalie (même s’il était en tenue de soubrette et qu’il a joué du plumeau et du fouet tout le week-end) (plumeau, fouet… j’te vois venir, là, non non, rien de graveleux là-dessous, on l’a juste mis au ménage et à la cuisine…)

Je te passerai les détails de la remise des cadeaux (ooohhh…), de l’apéro (aaahhh !!!) et de la bouffe (haaannn…) pour me concentrer sur la partie qui a suivi, à savoir le karaoké.

Les pauvres… Quand l’idée a été lancée, je n’ai rien dit, mais s’ils avaient su… C’est que les voilà tous marqués à vie, désormais…

Que je t’explique…

Au karaoké, il n’y avait quasiment que des chansons françaises. En même temps, ça se comprend, on est en France… Cela dit, en chanson française, à part Brassens, Brel et Renaud, je n’y connais rien. Cela dit, si je suis nulle en chanson française, je suis experte ès conneries ! J’ai donc choisi d’interpéter « La Bonne du Curé » d’Annie Cordy.

Tout d’abord, voici l’original !

m

Et maintenant, mon interprétation !!!

(promis, pour la prochaine fois, je répète la chorégraphie)

T’y as pas cru, quand même ?

Nan parce que cette vidéo, elle existe, mais elle est censurée.

Oui, car on peut voir des morceaux de mon corps de bombasse aux pastèques et aux cuisses de grenouille dénudé sous ma mini-jupette et mon corsage à trous-trous. J’ai bien essayé de dépouiller Franck de son costume de soubrette pour parfaire la démonstration, mais il est costaud, le bougre, et d’une dangerosité incalculable avec un plumeau dans les mains (parfois, il parle de le planter je n’sais où, j’ai pas tout suivi…)

Mais ce que tu ne sais pas encore mais que mes compagnons d’infortune du week-end (oui, d’infortune car j’ai oublié de te dire que j’avais amené ma bonne amie Cacarella avec moi) ont vite pu remarquer, c’est qu’au-delà de mon corps de bombasse, j’ai une voix tout autant remarquable, qui se situe à mi-chemin de celle d’Annie Cordy dans « La Bonne du Curé », justement, et celle des paysans de Kaamelott.

Exemple :

m

Mais ma spécialité d’accent à moi, c’est de mettre des accents (justement) circonflexes sur tous les « a » et les « o » qui trainent.

Genre, « Quand j’vais à la plage, j’aime bien jouer avec la gamine, ch’fais des pâââtés et des châââtôôôx d’sâââble. Pis des fois, j’vais m’bêêêgner, nager un peu, quouoi… Pis quand on rintre à la maison, on mange des pâââtes, dans les assiettes avec des rôôôses jôôônes dessinées d’ssus, tu vouois ? »

Ca câsse le mythe, hein ? Si tu savais comme j’dois m’faire violence pour bien écrire ici…

Mais sinon, à part ça, tu t’en doutes, comme dans toutes les réunions de filles, y’a toujours des jalousies, des garceries… Genre t’sais quoi ? Annabelle m’a piqué mon mec.

Je te jure.

On était bien tranquille au soleil et tout, il était torse nu, abdos bandés au vent (rien à voir avec ma cacarella, hein, le vent), son corps divin de cycliste affuté tout bronzé… Il conduisait son hélicoptère au milieu d’un tunnel rempli de Pokemons qui se battaient, et là, paf ! Annabelle me l’a piqué, dis donc.

« Mais qu’a-t-elle de plus que moi, hein ? », me suis-je entendu vagir.

« Elle, elle est grande… » me suis-je entendu me répondre à moi-même en mon for intérieur.

Quoi, c’est bizarre comme histoire ? Meuh non, pourtant, c’est tout à fait banal comme rêve (ah oui, j’avais omis de te le préciser, ça) Rêve que j’ai réussi à échaffauder durant les quelques 2 heures de sommeil que j’ai réussi à grappiller à ma gastro récalcitrante (amis d’la poésie, bonsouâr…) et à cette soirée de folie !!!

Car, sans déconner cette fois (ben oui, mais ch’peux point m’in impééécher !), cela faisait longtemps que j’avais pas fait une bringue pareille !!! J’ai vraiment passé un excellent week-end, sans putasseries aucune malgré ce que je tente vainement de te faire croire dans mes conneries ! A part mon accent du terrrrouââârrr et mon interprétation dantesque de « La Bonne du Curé », y’a pas grand’chose de vrai, là dedans, excepté la gentillesse et la bonté de toutes ces blogpotes.

Alors, je vais juste conclure par LE mot de la fin :

Merci !!!

Advertisements

44 réflexions au sujet de « Les follasses en vadrouille »

  1. Ça me gratouille, ça me chatouille, ça me donne des zidéééééées ! (moi aussi experte en conneries, je kiiiiffe Annie Cordy , excellent choix !)

  2. Ah, on le savait que tu chantais bien « La bonne du curé »!!! Alexia a vendu la mèche….
    Sans déconner, j’adore ce genre de rencontres, où on apprend à un peu mieux se connaitre, IRL!

    • Ah oui, mais quand même, l’accent en direct live, c’est autre chose… ;0)
      Je ne me souviens plus exactement d’où tu es, Exu, mais t’as l’air d’être dans un coin paumé/isolé en terme de blogo, non ?

  3. avant je pensais que tu étais une fille normale… mais je me suis bien trompée espèce de folle va huhu merci pour la délicatesse, t’as raison je suis timide quand je ne connais pas et quand j’ai envie de vomir aussi lol (au choix !) lol punaise qu’est-ce que tu m’as fait rire ^^

    • Han comment tu m’as détruite avec ton début de phrase !!!
      Cela dit, c’est pas une surprise que l’adjectif qui revient le plus quand les gens parlent de moi est « folle ». Franchement, je ne comprends pas pourquoi… ;0)

  4. Quelle bacchanale! « Dans le fenouil c’est la grenouille couleur de rouille, et dans le thym, c’est le lutin dont la voix tinte au loin… » Songe d’une nuit d’été… Les satyres poursuivent les nymphes aux longs cheveux… Et moi j’suis comme un vieux machin devant la télé…

    • Oui mais en même temps, moi, je parle pas bien le belge avec ton blocus, là ^^
      Tu l’as acheté à un moldave du sud, ta méthode Assimil ? t’es sure que c’est aps une contrefaçon, des fois ?
      😉

  5. HAAAA MOI AUSSI JE VEUX !! ça avait l’air drôlement cool, dis donc, vilaines!!! (meuh non pas vilaines ! ❤ )
    Des bisous! (sans la bave, avec cette chaleur je n'ai même plus de salive dans la bouche)

    • Ouais, c’était cool…
      Question bave, j’ai pas encore refait mon stock de salive depuis !!!
      N’empêhce que j’ai dit aux copines que si je descends à Bordeaux, t’es de la partie !!!

  6. Visiblement non !

    Je disais donc !

    HAAAAA MOI AUSSI JE VEUX !! ça avait l’air d’être un sacré bon weekend!! (là je disais : vilaaaines!! mais en fait, c’est juste de la jalousie mal positionnée, en vrai je vous kiffe).
    Le prochain meeting aérien de blogueuses à la Mecque, je m’IMPOSE!
    Bisous sans bave, car avec cette canicule-chaleureuse, je n’ai même plus de salive dans la bouche!

  7. hihihihi ! tu m’as fait mourir de rire ! excellent ton billet spice de follasse va :p en tous les cas, j’ai été ravie de vous avoir à la maison ❤ big bizouilles 😉

  8. C’est pas parce que je suis grande, c’est parce que je suis une JCVD au féminin, ce qui a un certain charme… ou un charme certain hu hu!! Un week-end à renouveller d’URGENCE!

    • Ouais, t’es aware, toi, c’est vrai, en plus d’être un Kinder (j’ai adoré, ça !!!)
      N’empêche que quand je l’ai eu au téléphone ce matin, le beau F., j’avais une terrible envie de me marrer, entre les images du rêves qui me revenaient en tête et la rigolade qui a suivi quand je te l’ai raconté !!!

      Bon, et sinon, ta machine, le mec il te l’a pas joué à la Cauet « Bonjour, Madame, je viens réparer la photocopieuse… »

  9. Je crois qu’on l’avait chanté avec Psycho dans un karaoké hyper chicos la Bonne du Curé !

    • Hi hi !!! Ca devait être épique aussi, tiens !!! Je visualise bien Psycho, là ^^
      (toi, moins, y’a moins de photos quand même, je t’ai pas encore « fixée » dans ma mémoire visuelle. mais j’y travaille 😉 )

  10. Moi je dis … A la droite de Saint Pierre que je vais aller à ma mort apres avoir supporté les filles un week end !!!

    • Ah ouais, sans déconner, tu le mérites bien, ça a été ton Golgotha, ton chemin de croix. La prochaine fois, on t’amènes une couronne d’épines !!!
      Zhou Zhou Pet Power !!!
      PS : t’as vu, y’a Diablo 3 qui est sorti…

    • Presque, voilà, c’est tout moi, ça, quand il s’agit d’exprimer mes sentiments !
      Jurrassic Class, heureuse que ça te plaise, je te l’offre 🙂
      Bisous, au 29 (j’ai trop hâte, sérieux !!!)

  11. hi hi hi, je t’imagine en bonne du curé avec l’accent de là bas 😉 des portraits brossés dans le sens du poil qui donne à mon imagination l’occasion de galoper, nues, cheveux aux vent (quoi, je m’égare ?)… vivement que vous veniez toutes sur bordeaux tiens !!! des bisous …

  12. Vive Annie Cordy!
    c’est encore de votre age des soirées comme ça avec seulement 2h de sommeil?? franchement, ce n’est pas raisonnable!! 😉
    (je te taquine, je te rassure!)
    C’est bien de pouvoir rencontrer des membres de la Blogo! Bonne idée de Thalie!

    • Oh mon pauv’monsieur, c’est qu’j’ai mis la semaine à m’en remettre !!! la quarantaine me guette…
      L’âge, hein, pas celle des douanes, ma gastro n’était quand même pas si terrible… 😉

  13. je laisse une petite bavouille pleine de frustrations! je veux la video!! 😉 en tout cas ça avait l’air extra!! 🙂

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s