Tu veux une beigne ? Non, une bugne !!! [réédition]

Et oui, je fais du neuf avec du vieux !

Mais c’est pour la bonne cause, vois-tu. Car ce matin, j’ai découvert le blog Marie cuisine pour 6, et j’ai d’emblée été séduite par ses recettes familiales, rapides, gourmandes, parfois du placard, pour faciliter et enchanter le quotidien, notamment des familles des working mums !

Et je viens de voir que Marie organisait un concours. Voici sa description :

« Comme Proust nous avons tous notre petite madeleine !
Nous avons tous cette recette qui nous emporte loin, des années en arrière, qui nous rappelle une personne, un lieu, un moment.
Quelle est la votre ? »

Et bien la mienne, c’est la recette des bugnes. Ces bugnes que j’ai souvenir d’avoir toujours mangées pour le Carnaval depuis que je suis gosse. Celles que j’ai préparées tant de fois avec ma maman, et aussi avec ma Mémé. Chacune avait sa recette bien à elle, son épaisseur de pâte de prédilection, sa façon de les découper et de les tourner… Je me souviens toujours de m’être interdit de dire que je préférais telle ou telle recette, car je les aimais toutes les deux, en bonne gourmande que je suis !

Désormais, la Mémé n’est plus là, et je suis maman. Et les bugnes, c’est le premier aliment duquel j’ai vu Crapouillette Ière se goinfrer ! Jamais auparavant elle n’avait eu de « crise de gourmandise ». Mais cette fois-là, où j’avais acheté quelques bugnes à la boulangerie pour Monlolo, ce fut épique !

J’ai donc repris le flambeau avec un grand plaisir, toujours teinté d’un pointe de nostalgie, de mélancolie, quand je vois Crapouillette manier la petite roulette qui m’a tant amusée enfant…

Allez, je te livre cette recette, à travers l’article que j’avais fait pour Mardi-Gras.

Merci, Marie, pour cette Madeleine dominicale, qui tombe à pic en ce jour de Fête des Mères !

(et bonne fêtes aux mamans, d’ailleurs !)

_________________________

Bah oui, hier, c’était Mardi-Gras ou Carnaval !

Et par chez moi, pour Carnaval, on fait les bugnes !

Et pour ce faire, j’avais 3 assistants merveilleux : une coccinnelle, une chirurgienne et un magicien. Y’a qu’en Portenawak Republic qu’on voit ça…

Mais bref. Mes petits assistants ont bien patouillé, et voilà le résultat :

T’as du pot, ma recette n’est pas classée top secret par ma môman, alors là voilà ! Avec, tu obtiens des bugnes légères et croustillantes. Si tu les fais plus épaisses, tu obtiendras des bugnes plus moelleuses.

(pour info, dans mon gros saladier, y’en a pour 600g de farine)

– 1 kg de farine
– 4 pincées de sel
– 4 cuil. à soupe d’eau
– 7 oeufs
– 8 cuil. à soupe de sucre
– 7 cuil. à soupe de fleur d’oranger
– 16 cuil. à soupe de beurre fondu
– 4 sachets de sucre vanillé

Après, tu pétris tout ça avec tes petits bras musclés, pis tu étales la pâte bien finement. Avec la roulette à bugnes, tu découpes des rectangles, tu fais une fente au milieu et tu tournes la bugne.

(clique sur l’image pour avoir une autre recette de bugnes
sur le blog Sucre en Grains)

Tu prépares un bain d’huile, et tu fais frire les bugnes.

Quand elles sont dorées, tu les déposés décilcatement dans un saladier tapissé de papier absorbant, et tu saupoudres de sucre glace.

Et voilà !

Y’a plus qu’à baffrer !!!

C’était ma participation au mercredi gourmand d’Anne-Laure T. !

Publicités

12 réflexions au sujet de « Tu veux une beigne ? Non, une bugne !!! [réédition] »

  1. mais ce ne sont pas des bugnes!!! Ce sont des oreillettes!!!!!! D’autres les appellent merveilles, il parait… c’est tout un poème

    • Eh oui, ça dépend des régions !!! Et aussi de leur consistance, a priori. Pour moi, les bugnes sont fines et croustillantes, les oreillettes sont plus moelleuses avec une consistance de beignet ^_^

    • Merci !
      Et ton blog est vachement bien, dis donc… Ah la la, Prague, ma grande histoire d’amour… T’as pas une recette des Knedikly, par hasard ? J’arrive pas à les faire…
      A bientôt !

    • Ah oui, ce sont mes photos ! Retouchées avec Instagram, probablement ! Je pense pas à prendre mes plats en photo, faut que je m’y mette, ça fait le petit plus d’un article cuisine.
      Merci !

  2. @Elsa : ce sont bien des bugnes!! Les merveilles quant à elle (aussi appelées oreillettes) sont croquantes et craquantes . Elles ressemblent à des feuilles toutes gondolées et ensucre glacée 😉

    Mais bon, bugnes ou merveilles, les 2 sont délicieuses et préparées pour carnaval !!

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s