“Proies” de Mo Hayder

« Alors qu’elle dépose ses courses dans le coffre de sa voiture, une femme est jetée au sol par un individu qui prend la fuite à bord du véhicule. Selon la police, pour qui il ne s’agit que d’un banal fait divers, l’agresseur ne s’est sans doute pas rendu compte de la présence d’une fillette sur la banquette arrière. Mais le scénario s’assombrit : l’enfant reste introuvable et une deuxième petite fille disparaît dans les mêmes circonstances. Le ravisseur ne tarde pas à se mettre en contact avec la police… A nouveau, le commissaire Jack Caffery et le sergent Flea Marley vont plonger dans l’horreur à l’état pur. »

Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu un tel coup de coeur pour un écrivain. Dès les premières lignes du roman, j’ai été séduite.

Pourtant, je ne l’ai pas acheté exprès. Ce titre est celui que j’ai choisi en gratuit pour l’achat de deux autres livres chez Pocket (« Le sang du temps » de Maxime Chattam et « Fractures » de Franck Thilliez). Il faut dire que j’en avais lu des critiques élogieuses dans ELLE, et que quand les beaux jours arrivent, j’aime à délaisser mes sagas d’Heroic Fantasy pour des polars (oui, je lis comme je fume et comme je mange et m’habille : selon les saisons) (certains –Isaaaaaaa !!!!!!!- trouvent ça bizarroïde, mais que veux-tu, la Crapaude est ainsi faite !)

Ainsi, j’ai récemment lu “Sans un adieu” et « Ne le dis à personne… » de Harlan Coben, auteur de polar encensé par la critique et le public s’il en est, qui m’a laissée de marbre. J’ai trouvé ses intrigues bien menées, certes, mais ses personnages non crédibles, et son écriture fade, froide… Quant aux choix vestimentaires décidés pour ses protagonistes, ils sont, comme dans tous les polars américains que j’ai lus (Patricia Cornwell ou Mary Higgins Clark par exemple), complètement atroces !!! Pour la fashionista même “de campagne” que je suis, c’est carrément intenable (souvent genre twin set bleu ciel avec jupe plissée beige… yerk !!!) Et ça suffit pour me gâcher une partie de l’éventuel plaisir (je te jure).

J’ai donc tenté Mo Hayder, car femme et anglaise, donc forcément de bon goût pour la mode vestimentaire (oui, bon, quoi, je ne suis pas objective, je sais…), et Thilliez et Chattam, car français avec des intrigues assez alambiquées a priori.

Le premier sur la pile trônant dans ma bibliothèque tellement remplie qu’elle en dégueule des livres était le Mo Hayder, alors pouf, c’est celui que j’ai embarqué pour nos mini-vacances dans le Sud lors du week-end de l’Ascension. Et vu le temps pourri qu’on a eu, surtout le samedi, on est resté sagement à l’appartement à glandouiller après avoir visité l’aquarium du Cap d’Agde (petit, mais sympa, surtout quand y’a rien d’autre à faire… Pis Crapouillette Ière a enfin pu assouvir sa passion pour les oursins) (oui, je sais, la fille est aussi étrange que la mère…)

Afin de me distraire tandis que Crapouillette faisait des dessins et que Monlolo regardait un truc de sport à la TV tout en lisant Libé, j’ai commencé la lecture de “Proies”.

Eh ben dis donc, j’ai eu du mal à le lâcher !!! Cela faisait vraiment très longtemps que je n’avais pas autant apprécié de lire en journée (la dernière fois, c’est lors des vacances de Noël 2002, mes premières vacances de Noël d’instit’, quand, alors qu’il neigeait à gros flocons et qu’un feu crépitait dans la cheminée, je m’étais farci les quatre premiers tomes de la saga Harry Potter afin de comprendre l’engouement de mes élèves pour le petit sorcier (et j’en suis devenue plus accro qu’eux !!!)).

D’ailleurs, j’ai tout de suite pensé que ce “Proies” aurait pu avoir été écrit par JK Rowling si elle faisait des polars. Le style est limpide, clair, concis, générateur d’images mentales immédiates alors que les descriptions, des lieux comme des personnages, sont courtes (donc pas chiantes et ne ralentissant pas le rythme de l’histoire).

Quant au rythme, donc, il est trépidant ! Pas un temps mort quel que soit le personnage, la piste, l’intrigue (car il y en a plusieurs qui se croisent puis se rejoignent) qu’on suive. On tremble, on frissonne, on a la nausée quand on lit et imagine le destin des petites filles enlevées par le ravisseur…

C’est qu’en quelques mots, Mo Hayder a le don de faire naitre des sensations, des sentiments, notamment pour les personnages parfaitement dépeints, tout comme leur vie quotidienne absolument banale qui se rapproche de la mienne (boulot, gosses, campagne…) et qui bascule dans l’horreur. Personnages et situations sont parfaitement crédibles, ce qui augmente l’identification du lecteur et amplifie le ressenti.

Ce roman-là est un page turner dans toute sa splendeur, mais un vrai bon, un EXCELLENT, et ce à tous niveaux : intrigue, style… Je l’ai donc terminé en deux coups de cuillère à pot, et me suis commandé “L’homme du soir” et “Rituel” de la même auteure suite aux recommandations d’une tweetpote (voir ici pour le côté un peu ubuesque de la conversation…)

Du coup, tu auras sans aucun doute très bientôt deux nouvelles critiques littéraires ici-même !

“Proies” de Mo Hayder, Pocket (2010)

A lire (et le précédant) dans la même série :

« L’homme du soir » (2002), « Rituel » (2008) et « Skin » (2009)

19 réflexions au sujet de « “Proies” de Mo Hayder »

  1. Voilà qui me donne envie de lire ! D’autant plus que le temps est en train de tourner au « marche à l’ombre et reste à la maison si tu ne veux pas fondre en 3 minutes chrono » !

  2. Je cherchais justement un bon polar pour cet été où j’aurai plus le temps de lire, ta critique m’a donné envie! Emballé c’est pesé 😉

    • Merci ! Mais ma copine Isa/Adrenaline m’engueule, car il faut commencer par le 1er de la série où on fait connaissance avec les personnage principaux, à savoir « L’Homme du Soir ». Mais il est épuisé en poche (tjrs dispo en broché par contre). Voilà, j’ai fait passer le message 😉
      A bientôt !

  3. J’ai beaucoup souri en te lisant, parce que pareil pour moi, les tenues portées par les héroïnes décrites dans certains bouquins, beurk, limite, elles perdent de leur crédibilité.
    Pour les paysages, même chose. Ça n’apporte rien à l’intrigue et c’est même pas pouétique toussa…
    Alors, je te fais confiance et je mets ce titre sur ma liste de prochains achats ; toute contente de faire monter ma pile de futurs plaisirs de lecture.

    • Ah ben tu vois, tu me rassures, là ! Je croyais que j’étais bizarre ! Et là, dans le Maxime Chattam que je lis : pareil, l’héroïne s’habille comme un sac… Heureusement que les autres personnages sont des moines, ça limite, question fashion ^^

  4. un petit conseil de lecture si on peut se permettre : bienvenue à Oackland de Williamson. On en est sur le cul et on va d’ailleurs en faire un tit article un de ces 4. Bizzz à la crapaude

  5. Déjà, j’adore la couverture ! Et parfois ça me suffit pour acheter un livre. Mais en plus, j’ai eu des échos plus que positifs sur cet auteur. Bref, ça ne fait qu’un livre de plus de ma wish ^^

  6. Oh ! ça fait longtemps que je l’ai acheté mais sans avoir eu le temps de le lire pour l’instant !! Vivement les vacances que je m’y mette ! J’ai lu tous les autres de Mo Hayder que j’aime beaucoup même si c’est toujours un peu violent voire gore. J’ai adoré Tokyo, Birdman ou l’homme du soir. Le dernier : Les Lames, vient de sortir en poche !

  7. Rien quand lisant les première lignes de ton article, j’ai vraiment envie de le lire, il donne envie !
    Je lis des livres policiers (enfin, ça fait un bail que j’en ai pas lu) et en général, s’il n’y a pas un meurtre dès les 1ère lignes ou du suspense, je laisse tomber… là, ça donne envie !
    Merci Arsinoe pour cette critique !

    • Mais de rien ! C’est vraiment excellent, sans déconner. Mais si tu peux, commence par « L’Homme du soir » car c’est le 1er de la série, où on fait connaissance avec les personnages principaux.
      Merci pour tes RT, au fait, et à bientôt 🙂

  8. Un autre de Mo Hayder, assez différen, bien glauque mais EXTREMEMENT prenant, magnifique ! C’est « Tokyo » le titre, bonne lecture

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s