« Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron » de Claude Ponti

Bih-Bih se promène tranquillement, quand, tout à coup, elle s’aperçoit que son chemin se trouve sur la langue d’un monstre… Il est en train de l’avaler ! Et ce chemin était le dernier morceau intact du monde. Le monstre vient de l’engloutir.

C’est un Bouffron-Gouffron.

Il bouffe, il se goinfre, c’est un gouffre. Dans son ventre, Bih-Bih distingue bientôt des monuments, des bâtiments, des tableaux, des sculptures de tous les temps et de tous les pays. Peut-on laisser mourir ces chefs-d’oeuvre ? Non !

Alors là, accroche-toi bien, adulte, car tu vas entrer dans le monde ébouriffant de Claude Ponti, qu’on dirait que seuls les enfants peuvent comprendre !

Un monde où règne l’imaginaire anarchique libéré des gosses ; un monde d’inventivité, de trouvailles, que ce soit dans les illustrations, la mise en page (comme dans cet album qui se lit tantôt en portrait, tantôt à l’italienne, au gré des pérégrinations des personnages), les mots, et surtout l’histoire !

Celle-ci, j’ai mis un petit moment avant de l’intégrer, quand même. C’est une espèce de fable onirique écologique sur la destruction du monde, voire sur le big-bang. Enfin, je crois ! Car chez Ponti, point de certitudes !

En gros, Bih-Bih, une espèce de petite fille habillée comme Alice au Pays des Merveilles, et son champignon à pattes Filifraiïme (tiens, ne serait-ce pas un clin d’oeil à Alice au Pays des Merveilles, justement, et aux champignons un brin hallucinogènes que l’héroïne (hin hin hin…) mange après avoir discuté avec la chenille fumant un narguilé qu’on sait pas bien ce qu’il y a dedans vu ses yeux ?)

Mince, j’en étais où, moi ? Pourtant, j’ai pas mangé de champigons magiques…

Eh ben si tu veux le savoir, je t’invite à aller lire la suite de l’article dans la bibliothèque annexe de la Mare : « Marelivraudages » !

A tout de suite !

PS : n’hésite pas à t’abonner à « Marelivraudages » sur Hellocoton, Facebook et/ou directement sur WordPress si tu veux continuer à suivre mes chroniques de bouquins !

6 réflexions au sujet de « « Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron » de Claude Ponti »

  1. Claude Ponti est un génie !!!! Cet hiver, j’ai dû lire en boucle chaque soir plusieurs fois « Pétronille et ses 120 petits » à mon petit dernier qui à présent connaît le bouquin par cœur !

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s