Le début de la fin

Je m’adresse spécialement à toi, ô Lecteurtrice du blog, qui ne suit pas (encore) mes divagations sur Hellocoton, et/ou Facebook, voire Twitter.

(si tu les suis, tu peux lire cet article quand même, hein !)

(t’as même intérêt…)

Je suis muette des doigts, silencieuse du clavier depuis quelques temps, non par manque d’inspiration (quoique…) mais parce que je n’ai pas eu l’usage de mon bras gauche pendant quasiment une semaine !

Tout a commencé par un mal d’épaule carabiné, il y a 15 jours, qui a empiré à la faveur d’un passage de serpillère.

Ben quoi ?

Oui, bon, allez, sois honnête, ma fille…

.

Je suis donc allée voir Gregounet, mon médecin, yeux polaires, barbe de 3 jours, humour noir second degré… Ça te rappelle personne ?

Source: via Jérémie on Pinterest     .

       .

Il m’a mis une bonne craquée, et ça m’a fait un bien fou…

.

Ben oui, tu comprends, j’avais une vertèbre cervicale et une dorsale déplacées, alors ça a craqué, quoi…

On était alors samedi 8 septembre au matin.

Puis le soir, après avoir étendu mon linge (oui, je suis une vraie fée du logis), que constaté-je ??? Ma clavicule (♫ Comment veux-tu comment veux-tu que je t’en t’em-brasse ? ♫) avait disparu !!! Evanouie, enfouie sous un amas de chairs toutes gonflées !!!

Rhâ gna gna, mais que m’arrive-t-il encore ???

Après une nuit aussi courte que les idées de Johnny (qui avait bonne mine de se foutre de la gueule d’Antoine, tiens…), je suis retournée voir Gregounet qui, par chance, était de garde.

Rien qu’à voir sa gueule quand il a vu mon épaule, j’ai su que c’était pas gagné… Après moults palpations (oh oui…), il a fortement soupçonné (oui, « soupçonné », tu pensais à quel verbe commençant par « b », malhonnête ?) un pneumomédiastin, à savoir une espèce de pneumothorax (ça, je connais, j’ai déjà eu, d’où le soupçon de récidive), mais où la bulle d’air qui se serait formée par l’éclatement d’une alvéole pulmonaire serait remontée sous la clavicule, causant un épanchement de liquide caca boudin, risquant de s’infecter, ô joie, donc antibiotiques pas automatiques à large spectre.

Je te raconte même pas mon état, les grandes eaux, le téléphone des pompes funèbres à portée de main (oui je panique vite) (pa-nique, hein, je ne suis pas une lapine).

Du coup, le lundi, radio pulmonaire qui va bien (« – Levez le bras, s’il vous plait ! – Ben non, je peux pas, c’est pour ça que je suis là, la bonne blague… »), puis échographie.

Et ô surprise ! Pas de pneumomédiastin (ouf !) mais des ganglions infectieux partout vers la clavicule et là où on roule kloug (sous les aisselles, quoi).

Un peu moins « ouf ! », du coup…

Alors retour chez Gregounet, prise de sang à la recherche de la vilaine cochonnerie qui m’a attaquée, prise de rendez-vous avec mon infectiologue habituel (j’adore quand les toubibs se parlent entre eux : « Allo cher confrère ? #@{|\\| blablabla, %£¨{|@, n’est-il pas ? »)

Et quand ils écrivent, c’est encore pire…

Puis rendez-vous avec mon gentil infectiologue, qui, après m’avoir tâté du nichon (aisselle, nichon, parait que c’est tout relié question ganglions) en déduit peu ou prou la même chose que Gregounet, à savoir une infection au bras causé par la piqûre, la griffure ou la morsure d’une bébête quelconque un peu daubée du cul quand même. Le truc bien moyenâgeux qui te fout les glandes (c’est le cas de le dire…)

Alors on continue les antibiotiques qui ont l’air de faire de l’effet, car ça dégonfle, et on surveille, et on prend rendez-vous la semaine prochaine, belote, rebelote et dix de der.

Entre temps, on a eu les résultats de la prise de sang, et ce n’est pas la maladie des griffes du chat à laquelle on avait pensé. Sgt Pepper, mon gentil Sacré de Birmanie, a échappé à la rotissoire.

En vrai, cette maladie s’appelle la bartonellose.

Remarque, tant que c’est pas une simpsonellose (tu sais, la maladie où tu deviens toute jaune avec des cheveux bleus et une voix pourrie…)

Alors en gros, oui, ça va mieux, j’ai retrouvé ma clavicule, et mon bras gauche est tout de même moins enflé et engourdi, j’ai dormi (bonheur suprême) et je me suis levée sans le mal de crâne qui tabasse.

Mais mon soulagement a été de courte durée. Car ce matin, j’ai reçu LE courrier.

Celui qui m’a achevée.

Celui qui m’a bien fait comprendre que j’étais foutue.

Que c’était le début de la fin…

Oui, dans ma boîte aux lettres, ce matin, j’ai reçu…

… une pub de Daxon…

♫ « What a drag it is getting old ! » ♫

Rendez-vous sur Hellocoton !

56 réflexions au sujet de « Le début de la fin »

  1. Argh, mais ton facteur est hyper à la bourre, c’est quand même le catalogue « automne-hiver 77-78 » quoi ???
    Je t’envoie plein de bisouguéritout, soigne-toi bien !

  2. Ma pauvre !!!! C’est vraiment le truc con cela dit c’est arriver a mon oncle cet été. Une piqure banale au mollet qui a tripler de volume en deux jours,le Lundi le toubib lui a dit que si il avait attendu la fin de la semaine c’était la perte de son mollet assuré Oo Quelles connasses ces bestioles ! ^^’ contente que tu t’en sois remise,c’est tjs un plaisir de te lire.

    • Hi hi, des bestioles connasses, ça me va bien, ça, comme expression !!!
      A priori, c’est assez fréquent comme « maladie », mais chez moi, vu que j’accumule plein d’autres bizarreries de santé annexes, ça prend tout de suite des tournures étranges…
      A bientôt !

  3. LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLLLLLLLL Je m’arrête au milieu de ton article pour laisser un message avant de repartir lire le reste !! Le téléphone des pompes funèbres à portée de main !! huhuhuhu tu vas me faire mourir de rire pouahahahahahahaahahahahha j’adore !! bon je retourne lire le reste !

  4. J’avoue j’ai bien ri! Pas de tes malheurs hein, non ça c’est pas mon genre, mais de la façon dont tu les as décrits!!!!!!!!!
    Remets-toi bien……en lisant ton siouper catalogue!!!!!!!XD

  5. Je vais t’embaucher pour faire ma plume! Je cherchais une façon de faire se plier de rire mes proches en leur dévoilant mes nouvelles misères!

  6. T’as vraiment un don pour coller un fou rire en chute d’article ! mdr moi c’est quand une mamie m’appelle madame que je sais que je suis foutue ! lol
    Sinon remets toi bien de toutes tes épreuves , ces bestioles alors que des saloperies ! Bisous ma crapaude et reposes toi bien❤

  7. Oh, Daxon! ça donne envie! J’ai bien ri à « là où on roule Kloug »… Pour le reste (il y a Mastercard évidemment), je te souhaite un bon rétablissement, parce que ça doit être fort éprouvant tout ça…
    Bises baveuses !

  8. Énorme, l’effet comique final, j’adore !
    Bon, j’espère surtout que tu vas mieux et que tu remontes la pente. Et puis, très important, j’en déduis que tu es allergique au ménage et à l’entretien global de la maison. Ha-Ha, personne ne t’avait soulevé ce problème jusque-là, hein ? Je suis encore plus forte que Docteur House. Alors écoute bien : plus rien pour l’instant, tant que je ne t’ai pas dit le contraire !😉 (On peut s’arranger entre nous si tu veux que cela dure…)
    Bonne journée ! De mon côté je suis HS, complètement assommée par un virus qui traînouille. Il ne s’appelle pas Bartonellose, car je l’ai averti que si c’était son nom, je l’attendais avec une casserole pour lui taper dessus.
    Nathalie

    • Ah ça, l’allergie au ménage, mon infectiologue y a pensé !!! Les grands esprits se rencontrent !!!
      Jespère que tu vas mieux aussi, que ton virus s’est barré. Ici, le bras va mieux, mais j’ai le rhume et un torticoli, et Crapopuillette probablement une otite oiu une angine…
      ô joie, je sens que le week-end va être bien floyd !!!
      Bisouilles !

  9. Punaise, et t’as pas pris de photos pour nous montrer ce machin là ? La crapaude, je comprends pourquoi tu as une relation forte avec Dr House : tu es un phénomène médical (et tu as un charme fou, on s’entend bien).

    En ce moment, comme je ne venais pas souvent, je me disais que t’avais pris des vacances bloguesque, et en fait non, j’espère en tout cas que tu vas beaucoup mieux et que tu nous prépare les kloug de noel, c’est bon ça !

    • En fait, je m’ai trompée, c’est pas kloug, c’est les Doubitchous qu’on roule sous les aisselles !!! Je te garde donc des doubitchous au ganglions pour Noël (ou même si je viens à La Mecque des blogueuses, je t’en apporte !!!)
      Bises, à bientôt !!!

  10. Quel plaisir de te lire ^^ j’ai trop rigolé!
    Heu j’espère quand-même que la facteur ne tardera pas chez moi … je la veux cette veste!O_o
    Rétablis-toi bien miss et biz😉

  11. A un moment, j’ai cru regarder un épisode d’Urgences, avec tous les « poudoum » du générique, ouais madame ! (je suis en forme, aujourd’hui, comme tu le vois, je commente à tout va)

  12. Comme tu as l’art et la manière de raconter les horreurs qui te tombent dessus, j’en viendrais presque (PRESQUE!) à attendre la suite de tes emmerd’. Mais comme au fond (tout au fond à gauche précisément) je suis une gentille fille, j’espère que tout va bien vite rentrer dans l’ordre! bisous!

  13. Mouahhahhahahahaha, tu m’fais marrer la crapaude! J’ai suivi tes péripéties sur HC. Contente que tu ailles mieux….

    J’avais mal au bide en rentrant du boulot, et tu m’achèves avec ce catalogue!😄 Bisouilles!

  14. mdr pour la fin, y a que toi pour nous faire des trucs comme ça !!!! enfin trève de plaisanterie, y a aussi que toi pour choper des saloperies comme ça, spa cool😥 enfin j’espère que tu vas bien, c’est bien là l’essentiel. gros bisous baveux ma crapaude !

    • Merci ma Thalie ! A priori, c’est assez commun comme cochonnerie. Le pb chez moi, c’est que vu qu’il me manque plein de bazar à l’intérieur, c’est tout de suite plus compliqué !
      Mais ça va mieux, bises !!!

  15. je sais ce que tu as, tu es rentré dans le tunnel du temps version marche arrière, et en entrant, tu t’es cogné l’épaule sans temps(sic!!) appercevoir. Du coup tu a ton corps en 77 et ton épaule est en 2012 d’ou la douleur et le gonflement… Allé reviens nous vite en plaine santé.

    • Mais tu m’aspercée à jour, moi, la folle des voyages dans le temps ! Là, back to 77 !!! Bon, si je pouvais choisir, ce serait plus back to the 60’s ^^
      Merci de ta visite, à bientôt j’espère !

  16. Ma Crapaude! Ma Crapaude, Ma crapaude! (t’as vu comment on peut remplir une ligne de texte fastoche avec beaucoup d’effet?)
    Ben alors tu accumules ma parole! En fait tu savais plus quoi écrire dans ton blog alors tu t’es dit « tiens je vais essayer le pneumomachin puis les ganglions de la muerte »? Mais t’as pas besoin de ça voyons! Bon j’ai ri quand même, je suis un peu un hyène, le malheur des autres m’aident à me sentir moins conne, tu sais bien!
    Je trouve l’ensemble de droite Daxon très trendy, il me fait penser un peu à celui que portait feu Maggie ou Maguy ou Magguie? Bref voilà Maguie. Elle voit souvent rouge, lalala lalala, …
    Allez, tèque Kaire!

  17. Nan mais laisse tomber chérie, c’est ton facteur qu’a rien compris, il t’a donné le journal de Bernie (elle va me frapper) (je sais pas pourquoi j’ai dit Bernie) (faudrait que je trouve une autre blogueuse) (mais j’ai pas d’idée) (ou alors c’est parce que c’est un catalogue de fringues) (c’est le catalogue que Bernie elle utilise pour ses clientes vieilles) ( il doit bien y en avoir quelques unes) (voilà je me suis rattrapée aux branches) !
    toi t’es toute fraîche, la preuve, les bestioles te mangent parce que t’es appétissante!
    Cela dit, Sgt Pepper pourrait te protéger mieux que ça, ici les chats organisent des battues à la mouche.

  18. Un catalogue de gaines, une bebette qui pique et un toubib hypersexy, dis-tu ? Mmmm, je vois que le modjo est revenu ! Ben, chuis bien contente de te lire en meilleure forme. Là-dessus je te laisse, faut que je jette un oeil sur le catalogue Blanche Porte que l’homme au scooter à sacoches vient de me déposer, parait que la collection d’hiver est terrrrrrible ! BIzouilles

    • Hi hi, la Blanche Porte, c’est pas mal non plus ! Y’a le catalogue genre « Chasseur français » qu’est pas ma non plus ^^
      Là, ça commence à aller mieux, mais j’ai mal partout ailleurs à force d’avoir compensé… (dont un uper torticoli…) Pis Crapouillette qui me fait une otite ou angine… Des fois, c’est quand même chaud, la vie !!!
      Bises🙂

  19. Pauvre Crapaude, je compatis; d’abord parce qu’il y a quelques années des chenilles processionnaires m’avaient fait le bras de Popeye the sailorman, ensuite parce que ce matin même, une ATSEM de la maternelle m’a pris pour le papy de mon fils de 3 ans, et qu’il y a moins d’une heure, je me suis refermé une porte sur le doigt, et comme il y avait plein de sang je ressemble à présent à Bernard Menez lorsqu’il chantait « Hohoho, jolie poupée ». Alors, oui, je compatis ! Je te souhaite un très bon rétablissement !

    • Hi hi, j’avais le 45 tours de ♫ ho ho ho jolie poupée, sur mon doigt coupé ♫ !!!
      Pis sinon, un jour y’a une élève qui m’a appelée Mémé…
      Les chenilles, j’en parle tout à l’heure à mon toubib, qui sait😉
      Merci de ta visite, à bientôt, et viva rock’n’roll !!!

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s