La Linotte et la Crapaude

Préface

Non non, ce n’est pas une « nouvelle » fable de La Fontaine découverte au fond d’un grenier poussiéreux, te sauve pas… C’est juste qu’à la campagne, on dit « La Factrice, La Monique, La Dupond »… donc « La Linotte et La Crapaude »…

Fin de la préface

Je ne me souviens pas comment j’ai connu Colombe Linotte.

Sur Hellocoton, ça c’est sûr, mais quand, comment… Certainement un rapport avec le fait que je sois une tête de linotte… Mais sinon, plus aucun souvenir…

(t’ai-je dit que j’étais une tête de linotte ?)

Mais plus j’y réfléchis et plus j’en arrive à la conclusion que c’est comme si je l’avais toujours connue.

Ça me paraît évident. Tant de génie, c’est éternel, intemporel.

Il me semble toutefois que ça a un vague rapport avec Romain Duris.

Oui, parce que tu comprends, le quotidien de Colombe Linotte est peuplé de personnes aussi diverses et variées que le Mâle, ses collègues la geekette et le tatoué, mais aussi son dentiste qui ressemble à Romain Duris.

Oh, une carie !

Mais je m’égare.

Dans son entourage gravitent également des moutons (de poussière) et Luluchatigré, chatte diabolique (dont je soupçonne Sergeant Pepper d’être secrètement amoureux).

Photo parfaitement naturelle, sans aucune mise en scène…

Tu l’auras compris, Colombe Linotte est un de mes blogs préférés, dont je ne rate aucun post, dont je me délecte, et qui me fait me poiler grave.

Cela étant, je n’y laisse que peu de commentaires, étant intimidée par tant de talent.

Sérieux, le plus dur, c’est de faire court ! Et quand tu vois ma prose qui s’étire en longueur et en circonvolutions grâce à des mots de plus de 8 lettres (j’ai été traumatisée par « Des chiffres et des lettres » dans ma prime enfance…)

C’est pas moi qui l’ai écrit, cette fois !

Où j’en étais moi…

Ah oui !

Donc tu imagines ô combien j’admire sa faculté à te faire te tordre de rire en une phrase, voire en une photo (ma préféré est →  ←).

Alors quand l’autre jour, pendant la pause de ma journée de (dé)formation professionnelle, alors que je trainassais sur facebook, j’ai vu que Colombe Linotte allait sortir un livre, j’ai tressailli discrètement de joie pour pas me faire repérer par la formatrice (oui, c’était pas vraiment la pause, en fait…)

J’ai patiemment patienté tout la sainte journée (c’était un vendredi) attendant le soir où je pourrai enfin précommander le petit opuscule fascicule comment veux-tu que je t’en parlasse sinon, hein ?

Et alors, au moment tant attendu, que vois-je de mes petits yeux ébaubis dans ma boite mail ?

Un mail (forcément) émanant de Colombe Linotte elle-même, qui me demande mon adresse pour m’envoyer un exemplaire dédicacé de son livre en avant première !!!

Alors là, j’ai littéralement bondi de joie et du canapé, renversant au passage Sgt Pepper langoureusement alangui sur mon triangle isocèle, toute à ma joie de faire l’objet de tant d’honneur !!!

(j’ai la prose prolixe, ce matin, quand je te dis que je sais pas faire court…)

J’ai répondu illico presto, et quelques jours plus tard…

TADAM !!!

IMG_4387[1]

Je ne me suis pas jetée sur le livre pour le lire, mais ai pris le temps tout d’abord d’apprécier l’objet. Couverture cartonnée avec impression légèrement en relief, papier glacé tout doux qui sent bon… Puis quand j’ai eu un instant de tranquille félicité, je me suis plongée dedans avec délectation et un marque-page avec des chats dessus (quoi, moi, obsessionnelle ?)

Et j’ai chat souris.

Dès le début et tout du long.

Et j’ai ri, mes aïeux, j’ai ri !!!

Car effectivement, je trouve le livre encore plus drôle que le blog, même s’il reprend certains de ses posts. Pas forcément les meilleurs, mais ceux qui, mis bout à bout, forment une vraie histoire, ont une réelle cohérence, et sont de fait encore plus fendards.

Du coup, le livre est très réussi car ce n’est pas qu’une simple compilation. Il a une identité propre, et complète parfaitement la lecture du blog.

En un mot comme en mille : FONCE !!!

Que ce soit sur le blog : http://colombelinotte.wordpress.com/

Ou bien en librairie dès le 7 mars, et tu demandes « Le mystère de la chaussette orpheline (et autres tracas du quotidien) » de Colombe Linotte !

(clique sur l’image)

PS : encore merci, Colombe Linotte, pour cette délicate attention, j’en suis encore toute émue…

PPS : surtout, si j’ai écrit des conneries, tu me le dis, hein !

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 réflexions au sujet de « La Linotte et la Crapaude »

    • Ouais, hein, c’est trop bon… J’ao adoré le coup du Mâle qui se lave les cheveux avec le gel douche. La chute du post OMG !!! Même Monlolo a explosé de rire, et pourtant c’est pas trop son genre d’humour, à la base !

  1. Bon, beh j’ai pas lu le livre, Colombe Linotte, je connaissais à travers toi, et comme tu me la racontes, ça donne vraiment envie. Très fainéante en ce moment, et pauv’ de thunes, on verra le mois prochain (ou je peux aussi lire le blog même si je ne tourne pas les pages de la même manière). Bref, en tout cas, j’aime me lever et tomber sur un de tes posts, parce qu’il n’y a rien de mieux pour sourire le reste de la journée (et dis donc, c’est un ami à toi le type des chiffres et des lettres ?).

    • Le type des chiffres et des lettres, non non, je ne le connais pas aussi surprenant que ça puisse paraitre.
      Mais c’est un pote à toi, non ? Vous vous fringuez au même endroit ?
      (arf arf, nan mais chuis conne, moi…)
      Bref, file sur le blog,c’est un ordre !!!
      Gros bisous et merci pour ton compliment !!!

  2. Ah c’est le buzz chez les blogueuses, ça me donne envie, mais je suis pauvre!
    Je vais attendre que Souf l’achète et qu’elle me le prête huhu!

  3. Ha mais je connaissais pas, moi Colombelinotte! je suis allée lire quelques billets (et m’inscrire à la newsletter), c’est extraordinaire! C’est dingue d’avoir autant de talent! Bon du coup, le bouquin est sur ma liste de trucs IMPORTANTS à acheter, et d’ailleurs je compte bien l’offrir à mon frangin qui se reconnaîtra…
    Hé la Crapaude, moi j’adore quand tu causes, tu causes, tu causes… parce que toi aussi, t’as un talent dingue!!

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s