Le gâteau des murmures…

Le truc de fou…

Je viens de me rendre compte qu’il ya deux ans, jour pour jour, je publiais cet article avec la recette du gâteau que je m’apprête à faire à l’instant !

Ben pour la peine, je te le republie, tiens !

Bon appétit (éventuellement) et bon automne !!!

______________________________________

Le gâteau des murmures…

ou bien gâteau des mûres mûres !

Blackberries for Cake

Mais mon appellation est tellement plus poétique, n’est-il pas ?

Comme tu le sais peut-être déjà (ou pas si tu débarques dans ma Mare), je vis dans un village nommé Troudeballetaoune, au fin fond d’une vallée sans brouillard de Portenawak Republic, surnommée affectueusement par les autochtones « vallée de la misère », à cause que pour pas la voir, la misère, les corbeaux ils volent sur le dos.

Mais cela étant, tu fais 3-4 bornes et tu te retrouves en rase cambrousse riante et verdoyante, là où on a notre grangeon. Avant, les coteaux tout autour étaient tous plantés de vignes, mais ça s’est perdu. La nature ayant repris ses droits, et même le gauche, les ronciers au tronc gros comme mes cuisses de crapaude pullulent, tendant vers nous leurs branches chargées de ces grosses baies noires que j’affectionne particulièrement. Autant te dire que quand j’en ai l’occasion, comme ce dimanche, je te fais une de ces razzias, mamma mia !!!

Et après, comme j’ai la malédiction du muffin (j’ai jamais réussi à en faire de potables), eh ben je fais un gâteau vraiment tout con, le gâteau des murmures le bien-nommé, car quand les gens le mangent, plus personne cause tellement c’est bon.

Voici donc le modus operandi.

Dans un saladier ou carrément dans le bol du mixer, tu jettes dans l’ordre que tu veux :

– 125g de beurre fondu

– 125g de sucre en poudre

– 1 verre de lait

– 1 cuillère à café d’extrait liquide de vanille

– 3 oeufs

– 200g de farine

– 1 sachet de levure chimique

Tu mixes le tout soit au mixer, soit au batteur électrique, et tu verses la pâte dans un moule beurré et fariné.

Tu verses la quantité de mûres que tu veux dessus, et t’enfournes le tout environ 30mn à 160°C.

Et voilà !

Alors après, tu peux t’amuser à le décorer, en le nappant de confiture puis en saupoudrant de noix de coco râpée, en faisant un glaçage, en réalisant des découpes…

Crapouillette Ière voulait faire un gâteau crabe aujourd’hui. J’ai pas eu le temps de faire le glaçage, mais les découpes improvisées étaient pas mal. Mais on a dévoré le gâteau tellement vite que j’ai même pas pu prendre de photos…

La prochaine fois !

Allez, bonne cueillette et bon appétit !

PS: j’ai trouvé cette recette il y a bien longtemps sur un blog culinaire dont je n’ai malheureusement pas noté le nom. Donc si la personne à l’origine de cette recette tombe sur cet article, qu’elle ne m’en veuille pas mais se signale, je la remercie grandement et lui ferai volontiers une pub d’ENFER !!!

5 réflexions au sujet de « Le gâteau des murmures… »

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s