Crapaude et Doberman, blogpotes forever !

Ben oui, une de mes meilleures blogpotes est un doberman breton répondant au doux nom ztazunien-du-sud de Scarlett. En même temps, vu qu’elle a crêché chez les Rednecks pendant un certain temps, c’est un peu normal, tout ça.

Coâ, tu l’as pas encore identifiée ? M’enfin, il s’agit de la super cuistote du blog « Ça bouffe un doberman » !

Et tu sais quoi ? Son blog a 3 ans, didon. Alors pour fêter ça, elle nous a organisé un concours de malade avec moults modalités de participation et des lots croquignols bien gourmands fleurant bon la Bretonnie.

Je vais me contenter, pour mon grand retour sur la blogo après x temps d’absence pour chieries personnelles (t’as vu l’insigne honneur que je te fais, ma Scarlett ?) de participer à la formule « Epagneul breton« , où il s’agit de choisir pour Scarlett « la chanson qui -je cite- claque le plus des fesses. » Eh oui, ce qui nous rapproche, avec Scarlett, outre l’amour de la bonne bouffe, c’est celui de la bonne musique, et notamment du ROCK’N’ROLL !!!

Alors, j’ai longtemps cherché la chanson parfaite pour te rendre hommage, à toi, ta bretonnitude, ton décalage, et j’ai choisi ce monument du rock… Accroche-toi à ton zlip, cocotte, ça va twister !!!

Bon cela étant, chez moi on la chante avec une legère variante dans les paroles. Que je vais m’empresser de transcrire ici, pour rendre hommage encore une fois à Scarlett qui, il y a quelques temps, m’avait laissé un commentaire édifiant avec les paroles d’une chanson que sa mémé lui avait apprise quand elle était petite (Scarlett) (pas sa mémé) (juge donc un peu de la teneur de la chose →ici←) (1er commentaire sous l’article)

Bref, ma version familiale de « Vive la Bretagne » !

♫ Ils ont les chapeaux ronds

Vive la Bretagne

Ils ont les chapeaux ronds

Vive les Bretons ! ♫

Mon grand-père et ma grand-mère

ont l’habitude de coucher nus

ma grand-mère est carnassière

elle a mordu pépé au cul.

♫ Ils ont les chapeaux ronds

Vive la Bretagne

Ils ont les chapeaux ronds

Vive les Bretons ! ♫

Les chameaux dans le désert

ont la peau tellement tendue

quand ils ferment les paupières

ça leur ouvre le trou du cul !

Ils ont les chapeaux ronds

Vive la Bretagne

Ils ont les chapeaux ronds

Vive les Bretons ! ♫

Amis de la poésie, bonsoâââr.

(tiens si ça se trouve, je peux participer à la formule « Bulldog baveux » avec ça…)

Nan mais allez, c’était une blague !

(quoique)

LA chanson que j’ai choisie pour Scarlett, la vraie, c’est une chanson de MON Bruce (Springsteen) (forcément) (que j’ai vu au Stade de France le 29 juin que je ne m’en suis pas encore tout à fait remise même si le son était vraiment pourri) (3h15 de concert à fond les ballons, l’album « Born in the USA » joué en intégralité, ômaillegode Bruce is my Gode !!!)

Cette chanson, c’est la parfaite synthèse de son amour du rock, de la Bretagne celtique et de son passage aux Ztazunis comme elle dit.

Cette chanson, c’est « American Land » que Bruce a joué au festival des Vieilles Charrues à Carhaix !!!

Allez, zou !

Bon pis allé, maintenant que je suis lancée, je vais participer à la formule « Petit bichon frisé« , et je vais dire que la recette de la tarte aux pommes de ta Mamie a été vue… mettons… à la louche… avec un poil de fion en sus… allez, 6705 fois !

Alors ma Scarlett, tu me pardonneras de pas participer à la formule « Gros dobeman », mais pour parachever mes galères de ces derniers temps, Monlolo a chopé une intoxication alimentaire (probablement chez McDal) et ça fait quasiment une semaine que ça dure… Tu comprends que j’ai pas trop le coeur à cuisiner ces temps !

Bref, chère Scarlett, ma participation est modeste, trop modeste eu égard à ton talent et à l’estime que je te porte. J’essaie de rameuter ma Muse (qui me laisse tomber régulièrement, la gueuse) et si elle décide de se pointer rapidos, je te ponds une formule « Bulldog baveux » aux petits oignons !

Allez, ma Scarlett, plein de gros becs et joyeux blogniversaire !!!

Publicités

Tournoi Grimoires & Ripailles au Donjon de Grenadine

Salut as’toi, humble ou noble visiteur de céants.

Tu ne le says peut-estre pas encore, mais ma Mare jouxte le donjon d’une sorceresse de génie nommé Grenadine et d’un enchanteur qu’on nomme Preum’s aulprès duquel elle a contracté épousailles en l’an de grâce deux mil douze. De ce donjon s’échappent quostidiennement moult effluves gouleyantes de bonne pitance qui titillent mon fin palais de crapaulde. A force de fleurer bon, j’ai daigné cogner à l’huis de leur logis, non pas pour leur demander le giste et le couvert, mais simplement pour avoir l’acquiescement de mesttre par écrit certains de leurs sortilèges. Las, afin d’avoir cet insigne honneur, je me dois de participer sans respit à un tournoi…

Pour ce faire, j’ai fourré mes grimoires dans ma giberne, grimoires que je m’en vais te présenter prestement.

Le premier, je l’ai gagné chez deux ribaudes (deux poulardes de tournoi) comptant parmi mes miennes amies.

IMG_4661[1]

Il est encore puceau. Il ne mande qu’à estre rempli de recettes de brouets et autres francherepues.

IMG_4660[1]

Les deuxièmes sont des grimoires remplis de recettes de famille, celles de la Mémé Simone ou de la Nonna Teresa, ces dernières ayant des noms en pastois vernaculaire estranger.

IMG_4658[1]

IMG_4659[1]

Mais mes estagères joilent d’autres parchemins, vélins et grimoires comme tu peux le constater ci-bas.

IMG_4652[1]

S’empilent moult feuillards qu’il me faudra ranger dans mon beau classeur couleur de rose, accueillant sortilèges et charmements glanés ci et là.

IMG_4654[1]

IMG_4656[1]

IMG_4657[1]

IMG_4655[1]

Tout est bien ordonné de sorte que quérir un charmogne est facilité.

IMG_4662[1]

Mais depuis quelque temps, j’ai découvert lors de mes pérégrinations un grimoire magique, pour ne pas dire ensorcelé, que j’ai ramené dans mon logis… Pour utiliser ce grimoire titré Deupoinzaireau, il suffit de baguenauder deci delà pour découvrir derechef de quoi ripailler sans sourciller…

IMG_4664[1]

Et toi, noble visiteur, tu viens tournoyer avec nous au donjon de Grenadine et nous les monster, tes grimoires ?

Pour bastailler, c’est par là !

Le Donjon de Grenadine et Preum’s : Goûte, j’ai testé un truc !

PS : petit clin d’oeil en passant à des ensorceleuses que j’adore : Chris, ScarlettPivoinethe First Taste… et les autres !

Dimanche matin

Monlolo, en se levant un peu tard suite à une soirée un petit peu arrosée (doux euphémisme), s’est affalé sur le canapé, où il a commencé à regarder un documentaire sur la vie de Lénine sur Arte. Il a enchainé avec le discours de Mélenchon sur LCP. L’après-midi, il m’a achevée avec une émission où des pseudo-scientifiques tentaient de démontrer que ce sont des aliens qui ont construit les pyramides, alors que je me démenais en cuisine avec mes cupcakes qui n’avaient gonflé que sur les bords et étaient restés creux au milieu, un peu comme des vol-au-vent (j’aurais voulu le faire exprès que je n’y serais JAMAIS arrivée).

Pendant ce temps, Sergeant Pepper, chat diabolique, avait fait tombé une seule croquette dans son bol d’eau.

Et le lendemain, sur M6, alors que je tricotais sagement sur le canapé, je me suis faite sournoisement agresser par une émission traitant des chaussettes orphelines.

Durant 48 heures, j’ai cru être dans la peau de Colombe Linotte.

IMG_4387[1]

« Le mystère de la chaussette orpheline, et autre tracas du quotidien »

de Colombe Linotte

En vente dans toutes les bonnes librairies !

Ma chronique : → ici ←

Son fabuleux blog : → là ←

Et mes deux billets préférés auxquels cet article fait plus ou moins référence :

« Cela fait trois semaines »

&

« Luluchatigré est atteinte du syndrome de la croquette-éponge »

Ceci était l’humble hommage d’une admiratrice reconnaissante.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cailloux et bijoux choux : E-collection

Parfois, sur Hellocoton, je clique sur l’onglet Créa-Déco, rubrique « Création » (avant c’était plus pratique, il y avait une catégorie « Bijoux »), et je fais défiler les pages, me laissant porter au gré des images. Et parfois, j’ai des gros coups de coeur. Les premiers ont été pour Panthère de Somalie, Kaths Eyes (Kathy Lecocq) et Vérope (♠Anamnesis Syndrome♠).

Et un des derniers a été pour E-collection.

Gros coup de coeur.

Gros gros coup de coeur.

ENORME coup de coeur !!!

J’adore ses bijoux très actuels, graphiques, géométriques, « rock, trendy, en pierres semi-précieuses » pour la citer. J’ai eu la chance de recevoir les trois modèles ci-dessous grâce à Monlolo !

Tout commence déjà par de beaux paquets…

IMG_3826

Et après, c’est le « Whâ… »

IMG_4436

Bracelet Skull and Stars

IMG_3941

Manchette Triangle Black’n’Gold

Collier Squale

Afin de te faire découvrir ses créations, et également sa personne, je lui ai proposé une petite interview à laquelle elle a gentiment accepté de répondre.

Allez, je lui laisse la parole !

______________________

Peux-tu te présenter vite fait ?

Elodie, 36 ans, Lyonnaise, créatrice de la marque de bijoux fantaisie E-COLLECTION, passionnée par la mode, les créations, les brocantes, la vie…. C’est vite fait comme ça ? (rires)

Quelles sont tes principales sources d’inspiration pour créer tes bijoux ?

Je m’inspire de la mode et des tendances; mais la création de mes bijoux démarre surtout sur un coup de coeur pour une pièce ! Tu remarqueras beaucoup de skulls et de triangle dans mes collections 🙂 Ensuite, j’essaye de créer des bijoux facile à porter au quotidien et accessibles pour tous.

La bijouterie, c’est ton métier, ou « juste » une passion ? (si oui, tu as fait quoi comme études, et si c’est pas ton métier, tu fais quoi ?)

Non, la bijouterie n’est pas mon métier, je fais partie des créateurs 100% autodidacte ! Mon métier, le « vrai », c’est l’Assurance. J’ai la chance de travailler à temps partiel dans un cabinet de courtage ce qui me permets de tout concilier (vie de famille, créations, travail).


As-tu des créations que tu préfères ? Gardes-tu certains de tes bijoux pour les porter ?

Non, je les aime toutes ! et oui, je garde des bijoux pour les porter; c’est le meilleur moyen de me faire de la « pub » et de tester leur résistance au quotidien :)) Mais rassure-toi, je ne porte pas que des bijoux E-COLLECTION !

Quelles sont tes créateurs préférés ?

La liste est longue…mais je te répondrais Sev Sevad et ses bijoux en cuir absolument magnifiques, les bracelets de KIM&ZOZI, une tuerie et, dans un autre registre, Cez et son blog Méchant Design ! 3 univers dans lesquels je me retrouve !

Tu as de bonnes adresses ? (surtout sur le web, je suis loin de Paris !)

Moi aussi je suis loin de la Capitale ! Alors restons à Lyon et allons faire du shopping au centre commercial Confluence, manger un p’tit bout Rue des Marronniers (Bouchon Lyonnais oblige) et nous balader au Village des Créateurs…

Bon pis comme ce sont mes passions à moi : tu écoutes quoi comme musique et tu lis quoi comme bouquins ?

Pop rock, electro house et folk pour la musique et pour les bouquins, tu trouveras beaucoup de Mary Higgins Clark et de Marc Levy dans ma bibliothèque mais aussi des livres sur la mode et la photographie.

As-tu quelque chose à ajouter ?

Oui, je veux ajouter plein de MERCI à toutes celles et ceux qui me suivent et me rejoignent chaque jour sur les réseaux et à toutes celles et ceux qui me soutiennent depuis le début de l’aventure E-COLLECTION.
La marque existe grâce et à travers vous !
Et puis je te remercie toi, Arsinoe La Crapaude, pour cet interview sans pièges 😉

______________________

Alors, conquise ?

Moi oui !!!

Et encore plus par la nouvelle collection où j’ai déjà repéré 2-3 pièces qui figureront sur ma wish-list Fête des Mères (attends, faut bien que ça serve à quelque chose, cette fête. Fi des moules à gaufres, sus aux aspirateurs !!!)

Regarde…

En attendant, tu peux retrouver Elodie / E-Collection :

(clique sur les noms/liens pour accéder aux sites)

Allez, je te laisse la rejoindre, fais-lui un petit coucou de ma part !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Linotte et la Crapaude

Préface

Non non, ce n’est pas une « nouvelle » fable de La Fontaine découverte au fond d’un grenier poussiéreux, te sauve pas… C’est juste qu’à la campagne, on dit « La Factrice, La Monique, La Dupond »… donc « La Linotte et La Crapaude »…

Fin de la préface

Je ne me souviens pas comment j’ai connu Colombe Linotte.

Sur Hellocoton, ça c’est sûr, mais quand, comment… Certainement un rapport avec le fait que je sois une tête de linotte… Mais sinon, plus aucun souvenir…

(t’ai-je dit que j’étais une tête de linotte ?)

Mais plus j’y réfléchis et plus j’en arrive à la conclusion que c’est comme si je l’avais toujours connue.

Ça me paraît évident. Tant de génie, c’est éternel, intemporel.

Il me semble toutefois que ça a un vague rapport avec Romain Duris.

Oui, parce que tu comprends, le quotidien de Colombe Linotte est peuplé de personnes aussi diverses et variées que le Mâle, ses collègues la geekette et le tatoué, mais aussi son dentiste qui ressemble à Romain Duris.

Oh, une carie !

Mais je m’égare.

Dans son entourage gravitent également des moutons (de poussière) et Luluchatigré, chatte diabolique (dont je soupçonne Sergeant Pepper d’être secrètement amoureux).

Photo parfaitement naturelle, sans aucune mise en scène…

Tu l’auras compris, Colombe Linotte est un de mes blogs préférés, dont je ne rate aucun post, dont je me délecte, et qui me fait me poiler grave.

Cela étant, je n’y laisse que peu de commentaires, étant intimidée par tant de talent.

Sérieux, le plus dur, c’est de faire court ! Et quand tu vois ma prose qui s’étire en longueur et en circonvolutions grâce à des mots de plus de 8 lettres (j’ai été traumatisée par « Des chiffres et des lettres » dans ma prime enfance…)

C’est pas moi qui l’ai écrit, cette fois !

Où j’en étais moi…

Ah oui !

Donc tu imagines ô combien j’admire sa faculté à te faire te tordre de rire en une phrase, voire en une photo (ma préféré est →  ←).

Alors quand l’autre jour, pendant la pause de ma journée de (dé)formation professionnelle, alors que je trainassais sur facebook, j’ai vu que Colombe Linotte allait sortir un livre, j’ai tressailli discrètement de joie pour pas me faire repérer par la formatrice (oui, c’était pas vraiment la pause, en fait…)

J’ai patiemment patienté tout la sainte journée (c’était un vendredi) attendant le soir où je pourrai enfin précommander le petit opuscule fascicule comment veux-tu que je t’en parlasse sinon, hein ?

Et alors, au moment tant attendu, que vois-je de mes petits yeux ébaubis dans ma boite mail ?

Un mail (forcément) émanant de Colombe Linotte elle-même, qui me demande mon adresse pour m’envoyer un exemplaire dédicacé de son livre en avant première !!!

Alors là, j’ai littéralement bondi de joie et du canapé, renversant au passage Sgt Pepper langoureusement alangui sur mon triangle isocèle, toute à ma joie de faire l’objet de tant d’honneur !!!

(j’ai la prose prolixe, ce matin, quand je te dis que je sais pas faire court…)

J’ai répondu illico presto, et quelques jours plus tard…

TADAM !!!

IMG_4387[1]

Je ne me suis pas jetée sur le livre pour le lire, mais ai pris le temps tout d’abord d’apprécier l’objet. Couverture cartonnée avec impression légèrement en relief, papier glacé tout doux qui sent bon… Puis quand j’ai eu un instant de tranquille félicité, je me suis plongée dedans avec délectation et un marque-page avec des chats dessus (quoi, moi, obsessionnelle ?)

Et j’ai chat souris.

Dès le début et tout du long.

Et j’ai ri, mes aïeux, j’ai ri !!!

Car effectivement, je trouve le livre encore plus drôle que le blog, même s’il reprend certains de ses posts. Pas forcément les meilleurs, mais ceux qui, mis bout à bout, forment une vraie histoire, ont une réelle cohérence, et sont de fait encore plus fendards.

Du coup, le livre est très réussi car ce n’est pas qu’une simple compilation. Il a une identité propre, et complète parfaitement la lecture du blog.

En un mot comme en mille : FONCE !!!

Que ce soit sur le blog : http://colombelinotte.wordpress.com/

Ou bien en librairie dès le 7 mars, et tu demandes « Le mystère de la chaussette orpheline (et autres tracas du quotidien) » de Colombe Linotte !

(clique sur l’image)

PS : encore merci, Colombe Linotte, pour cette délicate attention, j’en suis encore toute émue…

PPS : surtout, si j’ai écrit des conneries, tu me le dis, hein !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qui a été sacré au tournoi du Saint-Sang ?

Oyez oyez

Gentes Damoiselles,

Petites Jouvencelles

Et autres Pucelles !

Espèce rare que celle-ci

Comme me le faire remarquer fit

Une autre engeance des miennes copines

J’ai nommé Pouffencelle Karine.

[…]

Bon allez, j’arrête, ça me fatigue de bon matin (ouais, 10h, c’est de bon matin pendant les vacances…)

Alors alors, ben je me suis bien marrée en lisant vos participations à la mode médiévale !!! Vous êtes vachement douées, les Pouffencelles, dites donc ! (je crois que je vais l’adopter, ce mot…)

Cependant, il a fallu trancher.

Alors, comme convenu dans les modalités du concours, je n’ai retenu que les participantes abonnées à ma page Hellocoton ET ayant posté un commentaire façon moyenâgeuse.

J’ai accordé deux chances à mes déjà 501 abonnées, et une pour les nouvelles (bienvenue !!!). J’ai tout écrit sur une feuille, et ai demandé à Crapouillette de m’écrire un nombre entre 1 et 48 sur le derrière de la feuille. Pour le coup, elle en a écrit deux, puis en a entouré un pour désigner la grande gagnante. Du coup, j’ai décidé d’offrir un petit machin à la deuxième !

Allez, je te fais pas languir plus longtemps ; voici les résultats en images !

 

Alors mamys et Ekapokopi, félicitations !!!

Vous avez une semaine pour m’envoyer vos coordonnées par e-mail !

(magnez-vous le tronc, les Pouffencelles, sinon je vais être obligée de faire un autre tirage au sort, ce serait con !)

En tous cas, un grand merci à toutes pour vos commentaires, et pour votre fildélité à mes conneries !

Grosses bisouilles baveuses de Crapaude à toutes et à tous !!!

Concours du mercredi, c’est parti mon Kiki !

m

Oui, bon… Je pouvais pas la laisser passer, celle-là !

Plus sérieusement, mais toujours sympathiquement, je joue aujourd’hui !!!

Et toi aussi tu peux tenter ta chance, car y’en a pour tous les goûts !

Regarde donc un peu :

– des Pet Shop nouveau modèle chez Une parisienne à Vincennes :http://lolitaaa.canalblog.com/archives/2012/07/24/24759483.html

– un bon d’achat de 50€ chez Les bijoux Sheilandi et c’est chez Beauty Tricks : http://www.beautytricks.fr/?p=4605

– un gros lot avec OPI, Cargo et Agnès b. dedans pour fêter les 600 abonnés HC de Life of Material : http://lifeofmaterials.com/2012/07/22/concours-allez-viens-quon-fete-les-600-abonnes-hellocoton/

Alors, tu viens jouer avec moi ?

Le fée Bordéedenouilles : le retour

Elle est revenue !!! La Fée Bordéedenouilles est revenue !!! Parfois, elle se casse en vadrouille pendant quelques temps, mais elle finit toujours par rentrer au bercail…

Bon faut dire aussi que je la titille en permanence, et qu’au bout d’un moment, fatalement elle finit par craquer. Et quand elle rentre à la maison , elle ne revient jamais les mains vides ! Regarde ce qu’elle m’a ramené de chez mes bogpotes, ces derniers temps :

– une palette Clarins chez Psychosexy qui va être nickel pour les vacances (la palette, hein, pas Psycho) (enfin, elle aussi elle va sans doute être nickel pour ses vacances) (enfin, tu vois ce que je veux dire, quoi !!!)

– le vernis « Pedal faster, Suzie » d’OPI chez My Chihuahua bites

– une Jacuzzi Bubbles Box de FOLIE que je ne finis pas de découvrir, grâce à Céleste, qui en plus, est fan de Springsteen, alors voilà c’est ma copine (tu vois, en plus de gagner des trucs, on fait aussi de magnifiques rencontres, grâce aux concours…) 

– une bague Dark Vador de chez Radieuse & Co chez la talentueusissime Pshiiit

– une New York Box so trendy concoctée par Nine du blog Nine&Hank

– un kakébo de Douce mise en scène chez Blog Beauté

– 3 sachets de thés bio et équitables de la marque « Les Jardins de Gaia » chez Eco Créateurs

– des soins Delarom chez Métaux Lourds aka Tête de Thon

– le parfum « Tokyo » de The Scent of Departure (une tuerie, je t’en reparle prochainement) lors de la chasse aux oeufs chez (dé)maquillage (où je me suis bien amusée !)

– une Glossybox Biotiful chez Smootheries

– un bracelet papillon NYMP (Not Your Mother’s Pearls) sur leur Twitter

Eh ben tu sais quoi ? Je suis RA-VIE !!! (on le serait à moins…)

Alors ne te méprends pas, cet article n’a pas du tout pour vocation de faire étalage de biens ou de te narguer, mais surtout de te faire prendre conscience que oui, on gagne aux concours organisés par les blogueuses, avec ou sans partenariat avec des marques, et que dans l’ensemble, tout ceci est remarquablement organisé, honnête et d’une grande générosité. Et que je préfère ne voir QUE le bon côté des choses, et laisser à part certaines petites mesquineries, jalousies, qui me passent bien au-dessus de la tête tant elles sont effacées par des personnes de qualité, souvent désintéressées.

Et à tous, de toute manière, j’adresse un énorme MERCI !!!

Source: goo.gl via Rowan on Pinterest

La Panthère de Somalie solde !!!

Panthère de Somalie, c’est une de mes créatrices de bijoux préférées. Je l’ai découverte sur Hellocoton il y a un peu plus d’un an, et je ne cesse de baver (oui, pour une Crapaude, rien de plus normal) sur ses créations roots mais néanmoins délicates, ethniques et chic à la fois, avec des pierres et matériaux semi-précieux, et désormais avec une pointe de Néon dedans.

Cet hiver, j’avais eu la chance de gagner un bon d’achat dans sa boutique grâce à son concours, et je m’étais offert ce bracelet nommé Théodora :

Et aujourd’hui, c’est les soldes !!!

Et aujourd’hui seulement, toute la boutique de Panthère de Somalie est à -50% !!!

Alors je t’invite vivement à aller y faire un tour ! Pour ma part, le panier est validé depuis belle lurette, et voici ce qu’il y a dedans :

Bracelet Tiny Turtle

Bracelet Typo Joy vert

Bracelet Le Bal des Grigris cordon jaune fluo

Bracelet Brin d’Azur 2

Bracelet l’Intrus

Et enfin, celui qui m’était prédestiné, le bracelet Frog to Prince !

Bracelet Frog to Prince

Ses créations sont de qualité, et très variées, tu trouveras sans aucun doute quelque chose à ton goût !

Tu peux retrouver Panthère de Somalie :

Je précise que ce billet n’est pas sponsorisé, que je le publie car j’aime vraiment ce qu’elle fait, et qu’en plus, elle est très sympa. Et pis t’sais quoi ? J’ai eu ma petite fierté, car récemment, la Panthère a notamment été repéré par le magazine Grazia !!! J’aime bien avoir du flair en repérant les nouveaux talents… (auto-jetage de brassées de fleurs…)

Allez, je te laisse, t’as des sites à explorer, là !

La biscotte biscornue (je te jure)

Il y a fort fort longtemps (genre cet hiver), j’ai commandé à une de mes créatrices préférées, j’ai nommé La Biscotte Biscornue, une housse de protection pour mon tout nouveau netbook, car tout simplement, je ne trouvais pas ce que je voulais sur le net (et encore moins dans les magasins paumés de Troudeballetaoune).

La Biscotte Biscornue, c’est la créatrice de la bague Arsinoë, dont je te raconte l’histoire .

La bague Arsinoë est celle à la main droite

Je l’ai donc contactée par mail, je lui ai dit ce que je voulais (notamment garder le thème graphique de la bague), elle m’a proposé des trucs, j’ai réajusté, envoyé les mesures, et elle m’a envoyé des croquis pour validation.

Mate comme elle dessine bien, déjà.

On a donc 3 pochettes : une pour le netbook, une pour le câble d’alim’ et une pour la souris. Et les deux petites s’attachent à la grande grâce à un crochet et des petits mousquetons, pour ne prendre que ce dont on a besoin (ça, c’était ce que je recherchais).

Et voilà ce que j’ai reçu quelques temps après, et ce pour 60€ !

(‘scuze pour les photos, mais c’était ou l’hiver sans lumière, ou de la lumière mais à l’hôpital…) (oui, je suis un chouia feignante, mais en même temps, c’est un peu ma marque de fabrique aussi…)

Alors, t’as vu, c’est beau, hein ? Et en plus, c’est super bien fait, les housses sont matelassées et pile à la bonne taille (c’est du sur-mesure, ma bonn’dame !), les clips sont super pratique, comme ça, tu cases les ptites housses où tu veux dans ton sac, ça fait pas des grosses bosses n’importe où.

Donc tu auras compris que si tu as envie d’un truc bien personnalisé et de qualité, tu peux t’adresser à elle !

La Biscotte Biscornue alias Emilie, Villeneuve-sur-Lot,

www.la-biscotte-biscornue.fr/blog/