La der des der !!! [Pyjama Party #8]

Eh oui, Lecteurtrice, c’est la dernière, pour les raisons que j’ai évoquées ici !!!

En ce qui me concerne, c’est ce matin, la Pyjama Party à la maison !

Hier, couchée 2h du mat’ suite à une bonne raclette avec des potes, faisant suite à l’abre de Noël du boulot de Monlolo. Grosse journée, quoi, mais fort plaisante ! Crapouillette Ière, elle, est allée se coucher à 22h. Exceptionnel pour ma dragonnette-à-couettes à sang de marmotte !!! Ce qui fait que ce matin, 7h30: debout !!!

Depuis, on glandouille en pyjama, tandis que Monlolo dort encore… Je zone sur la blogo, j’en suis à mon troisième café, avec un petit croissant pour la forme…

Tu noteras le bazar immonde sur mon bureau: coloriage « Bouba mon petit ourson », Biafine pour la pulpe des doigts brulée à cause du travail de Monlolo (il a plus d’empreintes digitales, on devrait peut-être en profiter…), pile de magazines et catalogues divers et variés (Elle, Tiercé Magazine, Joué Club, Eveil et Jeux, Causette, Captain Swing, Les Petites filles à la vanille…) (là, tu dois jouer mentalement à « Kilikoi »), serviettes en papier, un collant de Crapouillette Ière à repriser, durcisseur pour les ongles Mavala, Spasfon (si tu es une fille tu connais forcément !)…

Mais au moins j’ai un intérieur qui respire la vie !

(on se console comme on peut…)

Mais revenons à la Pyjama Party. J’ai été très heureuse de vous accueillir ces 2 derniers mois dans ma Mare !!! Et pour clôturer ce rendez-vous en fête, ce week-end, il y a :

– Adrénaline, Fidèle parmi les fidèles

– Pralinette et sa nuit grise

– Mowgouaille et son refuge

– Memy (Me, Myself and I) et sa sexytude sous la couette…

– Maman Poussinou, qui fait une Grenouillère Party !!!

– Alexia33 et ses VRAIES Pyjama Party

– Souf et ses nuits agitées…

Bon alors, j’ai oublié qui ???

Thalie, ben tiens !!!

Allez, il est midi, je vais aller manger. Mais aujourd’hui, je garde mon pyjama toute la journée, et je crois que tout la famille va en faire autant !!!

Gros bisous à toutes et tous (oui, j’ai des mâles qui viennent sur mon blog… chuis trop contente ^^) et bon dimanche en pyjama !!!

Publicités

Désillusion nocturne [Pyjama Party #7]

Faire le lit qui était défait pour capter la douce chaleur du radiateur.

S’y lover en pyjama pilou tout doux et über sexy.

S’emparer d’un bon livre qu’on a hâte de commencer.

https://i1.wp.com/multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/0/4/5/9782266171540.jpg

Dévorer le premier chapitre.

Lire la première phrase du chapitre 1, et se rendre compte qu’en fait, on a déjà lu ce livre et se rappeler qu’on n’a pas aimé la fin.

VDM…

C’était ma participation à la Pyjama Party de cette semaine, qui, je te l’annonce solennellement, est l’avant-dernière. Si tu es fort en maths, tu auras donc calculé que celle de la semaine prochaine sera la dernière !

Car il faut se rendre à l’évidence: ce rendez-vous a vécu, et en plus, je n’abonde plus !!! Puis depuis qu’on me l’a renvoyé dans les dents, il a comme un goût amer, pour être honnête.

Alors n’empêche que je compte sur vous pour le clôturer en beauté la semaine prochaine !!!

Quant à ce week-end, on notera les participation de :

– Adrenaline et ses dragons

– Eriu et ses Pouet-Pouet

– Me Myself and I et sa bulle

Et toi, tu viens ?

Pattes d’ours [Pyjama Party #6]

Hellooo-ooohhh !!!

Comment vas-tu, Lecteurtrice ? Avoue, elle t’a manqué, hein, ma Pyjama Party…

Mais je te l’ai déjà raconté ici et  que ces deux derniers week-ends, j’avais fort à faire car c’était l’anniversaire de Crapouillette Ière. Et en plus, il y a eu le mien aussi, le 1er novembre (comme je te l’ai appris dans mon article « Anniversaire au cimetière« ).

Et aujourd’hui, je vais te montrer un des cadeaux que j’ai eus, ayant parfaitement sa place lors d’une Pyjama Party.

Pantoufles Ugg

Mes pantoufles pattes d’ours !!!

Etant particulièrement frileuse des petons, je te raconte même pas comme je nage dans le bonheur dès que je les enfile (même pas l’amorce d’une blague graveleuse à l’horizon, dis donc…). Même que je les ai surnommées Thérèse, car parfois, je les retourne.

Mais je m’égare.

Les pattes d’ours sont vraiment fashion, en ce moment, et pas que pour la maison. Cela fera trois hivers que je me trimballe les miennes, achetées après avoir chopé des engelures aux pieds (so moyenâgeux, comme mal, ça… A soigner avec des bains de pieds de céleri-rave, je te jure, y’a que ça qui marche…).

Mais ce ne sont pas des vraies Ugg Australia en peau de moutons faites à la base pour garder les petits petons des surfeurs chauds et secs entre deux rides (pas rides comme les rides, mais railledzes à l’angliche). Je n’ai pas les moyens, ce sont seulement des Buffalo (pas pourries non plus).

Mais si seulement…

Regarde…

https://i2.wp.com/demandware.edgesuite.net/aaff_prd/on/demandware.static/Sites-UGG-FR-Site/Sites-masterCatalogUgg/fr_FR/v1322256326494/images/zoom2/5825-SAN_2_up.jpg

Les Classic Short Sable

(les miennes sont de la même couleur)

https://i1.wp.com/demandware.edgesuite.net/aaff_prd/on/demandware.static/Sites-UGG-FR-Site/Sites-masterCatalogUgg/fr_FR/v1322256326494/images/zoom2/1873-CHO_2_up.jpg

Les Bailey Button Triplet Chocolat

(à croquer…)

Et celles que je préfère…

https://i2.wp.com/demandware.edgesuite.net/aaff_prd/on/demandware.static/Sites-UGG-FR-Site/Sites-masterCatalogUgg/fr_FR/v1322256326494/images/zoom2/5819-GREY_2.jpg

Les Classic Cardy grises

Qu’on peut aussi porter comme ça…

https://i2.wp.com/demandware.edgesuite.net/aaff_prd/on/demandware.static/Sites-UGG-FR-Site/Sites-masterCatalogUgg/fr_FR/v1322256326494/images/zoom2/5819-GREY_2_D1.jpg

ou encore comme ça

https://i0.wp.com/demandware.edgesuite.net/aaff_prd/on/demandware.static/Sites-UGG-FR-Site/Sites-masterCatalogUgg/fr_FR/v1322256326494/images/zoom2/5819-GREY_2_D2.jpg

Et ce modèle-là ne coûte « que » 165€.

Si je revends mes Dolfie (ici, si ça t’intéresse), je crois que je sais celles que je vais m’acheter…

Et toi, alors, pattes d’ours ou papattes -euh…pas pattes- d’ours ?

C’était une petite visite au Samedi Mode de Lucky Sophie

https://arsinoelacrapaude.files.wordpress.com/2011/10/image3.png?w=295

…avant de rejoindre mes copines à la Pyjama Party !

Cette semaine, il y a :

– Eriu et ses fantômes

– Adrenaline et son canapé

– Maman Poussinou, des fées et des lutins

– Pralinette dans les bras de Morphée ET de Mick Jagger (la vilaine…)

– Mère Lacunaire et ses colocataires de lit…

Si tu veux te joindre à nous, pas de problème, tu as jusqu’à dimanche midi !!!

En pyjama avec les Beatles [Pyjama Party #5]

Hellooo-ooohhh !

On est samedi, et jusqu’à dimanche midi, c’est Pyjama Party !!!

Bon, j’avoue, les copines ont dégainé leur polochon plus rapidement que moi ! Mais j’ai une bonne excuse: j’étais en vadrouille chez mes parents (un merveilleux pot-au-feu n’attendait que moi), je suis allée vendre la table Mammut Ikea de Crapouillette Ière à une copine, et il fallait que je fasse un maquillage qui fout la trouille à Titesoeur pour une soirée Halloween. D’ailleurs, la semaine prochaine, je fais un article avec photos à l’appui et tu verras que je me suis pas mal débrouillée avec mes deux pattes gauches.

En plus, en rentrant, Monlolo (que je devrais plutôt appeler Hamtaro (ou Souf…) (pardon, ma belle, mais j’ai pas pu m’en empêcher…) vu la taille qu’ont pris ses joues à cause de ses chicos) m’avait préparé une bonne tartiflette. Alors voilà, je suis seulement disponible maintenant pour pyjamapartyner avec toi, Lecteurtrice chéri(e) !

Et pour cette 5ème édition, j’ai retenté l’expérience mix & match en pyjama ! Mais cette fois, point d’imprimé Emmental, mais des rayures…

 

Chaussettes Ecomarché (trop fachionne !!!)

et legging Kanabeach.

 

 

Sérieux, je maîtrise, non ?

 

Non ?

 

Bon. J’admets… Mais n’empêche que c’est hyper confortable pour regarder la télé, surveillée par les figurines Beatles sur les étagères… Je te fais les présentations ?

Au bout de mon gros orteil, John Lennon et ses amis Beatles en poupées russes ramenées  de Szentendre, village d’artistes de la banlieue de Budapest (Hongrie).

Sous ma plante de pied, tu peux distinguer l’avant du Yellow Submarine des Beatles (oui, encore…) et les figurines de George Harrison et Ringo Starr dans le style des dessins du dessins-animés « Yellow Submarine » (bah oui).

Beatles_Yellow Submarine9

 

Tu noteras la légère tendance obsessionnelle beatlesmaniaque de Monlolo. Mais pour lui rendre hommage ce soir, à lui, ses grosses joues et sa tartiflette, et à ce que je vais lui faire une fois que j’aurai fini cet article (…), je te souhaite une bonne nuit au son de « Good night » de qui ? Des Beatles, bien sûr !!!

 

Ah oui, au fait, ce week-end, nous noterons les participations de:

 

– Nobody knows et ses rêves mythiques

– Thalie et son réveil difficile

– Du côté de chez Laet où les plus courtes sont les meilleures (non non, rien de cochon…)

– Maman Poussinou et les livres de Poussin

– Eriu et ses petits arrangements avec le « mobilier »

 

Je développerai tout ça plus tard, mais vous m’excuserez, là, j’ai à faire, on m’attend ;0)

_________________________________________________________________

 

Hellooo-ooohhh !!!

 

On est dimanche matin, et là, j’ai le temps de reprendre mon article !

 

On continue la liste des participations avec:

 

– Mowgouaille et son petit bricolage digne des Castors Juniors !

 

Et à la demande de Pralinette, une photo des poupées russes !!!

 

 

Je ne pouvais pas décemment lui refuser ça, je viens de gagner 4 vernis à ongles et des échantillons de parfums chez elle grâce à ses 58 paires de chaussures !!! Hiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!! Trop bon dimanche !!!

Dors et fais pas chier [Pyjama Party #4]

Hellooo-ooohhh !

On est samedi, et jusqu’à dimanche midi, c’est Pyjama Party !!!

La mienne a bien commencé par une grasse matinée jusqu’à 9h15 !!! Tu te rends compte !!! Ca fait peut-être genre 5 ans que ça m’étais pas arrivé !

5 ans… L’âge de Crapouillette Ière… Relation de cause à effet ? Bien entendu ! Cela étant, je n’ai pas à me plaindre. Ma dragonnette-à-couettes a du sang de marmotte coulant à flot dans ses petites veines. Elle ne m’a JAMAIS fait passer de nuit blanche. Au maximum une dizaine de fois, elle m’a empêché de dormir un moment, soit parce qu’elle était malade, soit à cause de terreurs nocturnes ou de cauchemars… Mais en général, en 1/2 heure, c’est réglé.

Pareil pour l’endormissement le soir. Elle ne râle jamais pour aller se coucher. Elle a bien essayé une ou deux fois, mais on a vite recadré et c’est passé aussi sec. Parfois, elle se relève, car elle n’a pas sommeil, tout simplement. On boit un coup, on relit une mini-histoire, et zou, couchée et ça dort.

« Bon », t’entends-je râler d’ici, « elle va me les briser encore longtemps avec son bonheur dégoulinant, à moi qui ai un chiard qui refuse de fermer l’oeil plus de 1h22 à la suite ? »

Non non, ne t’inquiète pas, c’était juste pour planter le décor, et pour que tu comprennes à quel point j’ai compatis et frémis à la lecture des aventures sans sommeil de Annabelle qui n’avait même plus la force de sortir ses poubelles, et de Quetsch qui était toute ratatinée (Quetsch=prune=ratatinée… ouais… bon…)

J’y pensais hier soir dans mon lit douillet, à 23h12, quand tout était silencieux dans la maison, Crapouillette Ière paisiblement endormie dans la chambre d’à côté.

(« Salope qui remue le couteau dans la plaie !!!!!!!!!!!!!! »)

M’est alors revenu en tête le titre d’un bouquin tout juste sorti, et que j’ai mis sur ma liste Anniv’/Noël, qui s’appelle « Dors et fait pas chier« . Dans le petit entrefilet que Elle lui avait consacré dans un numéro récent, j’ai cru comprendre qu’il s’agissait du livre exutoire d’un papa américain qui en avait plus que marre de passer es soirées pourries à cause de son môme qui ne voulait pas fermer l’oeil. J’ai trouvé la mesure particulièrement salutaire, et le ton promet d’être bien impertinent comme j’aime !!!

 

https://i0.wp.com/www.culture-cafe.fr/site/wp-content/uploads/2011/10/dors_fais_pas_chier_main.jpg

 

Je te conseille aussi une berceuse particulièrement adaptée et dans la même veine, mais bien de chez nous, cette fois ! Il s’agit de « Dors mon fils » des Fatals Picards, l’arme ultime contre les mioches récalcitrants !!!

 

 

Alors, ça t’a aidé, tout ça ?

Non ? Le marmot dort toujours pas ?

Ben à défaut, j’espère que toutes mes âneries t’auront au moins fait sourire, question d’accentuer les pattes d’oies qui poussent au coin de tes yeux, avec une vitesse intersidérale exponentielle proportionnelle à la taille multipliée par l’intensité de la couleur au carré de tes cernes !!!

Mais s’il te reste un peu de peps, n’hésite pas à venir polochonner avec nous pour la Pyjama Party !!!

Ce week-end, nous noterons les participations de:

– Maman Bavarde, aux aurores, avec Kerity sous la couette (non non, rien de cochon, t’affole pas !)

– Maman Poussinou qui a fait des recherches culturelles et sociologiques poussées sur la Pyjama Party ;0)

– Adrenalise/Isa qui nous dévoile son rituel du coucher;

– Thalie et ses câlins à 4 (ouh la la… même pas !!!)

– Bernadette et ses rêves de fesses de bouc…

– Lucky Sophie qui mange des araignées, et pas qu’en dormant !

– Chocophile qui nous présente un livre de comptines et massages pour endormir bébé (plus tendre que « Dors et fais pas chier » !!!)

– Eriu et la famille Pouet-Pouet qui nous font une Pyjama Party de Noël !

– Onee-Chan qui nous apporte le petit déjeuner au lit !!!

– Souf Allergolomode avec ses insomnies « dentesques »;

– Mowgouaille et ses techniques de petite maline

Allez, viens !!!

[Pyjama Party] #1 : Le livre anti cauchemar de Pénélope

Et voilà, mon premier article dans cette catégorie, initiée grâce (ou à cause) de mon pyjama Emmental. Si tu ne connais pas encore son histoire, lecteurtrice, sache qu’en AUCUN CAS ce pyjama ne porte ce nom à cause de l’odeur (gasp), mais à cause de ses petits dessins. Si si, c’est vrai, va voir ici si tu ne me crois pas (et rassure-toi, ce blog n’est pas encore en Odorama).

Pour cette première fois, je vais te parler du dodo de Crapouillette Ière, ma rejetonne de bientôt 5 ans.

Je dois bien avouer que le sommeil, le coucher, n’ont jamais été un problème, ma dragonnette-à-couettes ayant du sang de marmotte dans les veines (et en plus, on a été très tôt complètement intransigeants, et super réguliers pour elle). Toutefois, elle a eu, comme tout enfant, sa période « cauchemars ». Malgré tout, elle allait se coucher sereinement le soir, mais se réveillait fréquemment dans la nuit. Et là, c’était vraiment la galère pour la recoucher et pour qu’elle accepte de se rendormir seule dans sa chambre (chez nous, point de co-dodo, Monlolo et moi-même désirant pouvoir baiser comme des phacochères quand on en a envie) (ou dumoins au moins dormir) (ben oui, on commence à se faire vieux…)

On a donc installée une veilleuse.

Léger mieux.

Mais ça ne suffisait pas.

On a donc accroché un dreamcatcher au-dessus de son lit.

Bof.

J’ai essayé la boite à cauchemars.

Flop total.

J’ai essayé au bas mot douze milliards de formulettes.

Que dalle.

Et enfin, j’ai trouvé ça :

https://i2.wp.com/www.gallimard-jeunesse.fr/var/storage/images/product/cbe/product_9782070611645_244x0.jpg        https://i0.wp.com/www.images-chapitre.com/ima1/original/371/774371_2890829.jpg

Un livre magique !!!

Et pour de vrai !!!

Tu ne connais pas Pénélope, la petite koala bleue créée par Anne Gutman ? C’est une sacrée coquine, assez désobéissante et crevaille, mais néanmoins sympathique, comme nos gamines, quoi !

Dans ce livre, Pénélope fait des cauchemars. Et même si avec son Papa, ils leur ont dit de ne pas revenir, et bien ils reviennent quand même ! Le Papa va alors chercher un très vieux livre recouvert d’une poudre dorée, qu’il faut frotter puis déposer sur le front, le nez, la bouche, les yeux de l’enfant, pour que les cauchemars ne viennent pas.

Et là où c’est magique, c’est que la poudre, elle est là EN VRAI, sous la forme de paillettes dorées collées sur le « S » jaune de la couverture du livre !

Après la lecture de l’histoire, détaillant les différents rêves très saugrenus de Pénélope, le tout illustré par de magnifiques images assez stylisées faites à la peinture à l’huile, aux couleurs très pètantes, il suffit de déposer la poudre pour de vrai sur le visage de l’enfant (et même ne faire des tonnes en en répandant partout dans la chambre en soufflant dessus, en en mettant aux doudous, etc), et là, la magie opère…

Le bout’chou se rendort, bien rassuré…

Franchement, ça a toujours marché avec Crapouillette Ière, et ça marche encore !!!

Et du coup, notre dragonnette-à-couettes est devenue fan de Pénélope, et notamment des livres animés (« Le Noël de Pénélope », « Pénélope à l’école »…)

Et nous, eh ben on peut dormir… comme des phacochères !!! 

PS : participent à la Pyjama Party (à défaut de la bataille de polochons en petite culotte) (ça va encore me ramener un lot de pervers, ça !):

– Thalie et ses poèmes et sa « blond’attitude » au réveil

– Isa et son petit monde alias Adrenaline et sa toute nouvelle tenue d’Eve

– Anne-Laure T. et sa boulange

– Eriu et la famille Pouet Pouet et ses drôles de rêves en direct live du Québec !

– Chocophile, ses berceuses et sa remueuse

– Clarapaname et son brunch du samedi

N’hésite pas à nous rejoindre !!!

Rêve de mâle

Pyjama Party

Welcome to la troisième Pyjama Party !

Tu veux participer ? Rien de plus simple, tout le monde est invité ! Il suffit de publier un article en lien avec le coucher, le sommeil, le dodo, la nuit, le réveil… Mode, lecture, musique, gourmandises, cochonneries diverses et variées… Laisse parler ton inspiration !

Pour cette fois, comme participations tôtives (on dit tardives, mais pour « tôt », chais plus alors ce sera tôtives…) nous avons:

– Le très réjouissant dîner de contes de Maman Bavarde;

– Les rituels du coucher de la petite Eloïse de Mowgouaille;

– De la tendresse matinale chez Adrenaline;

– Des livres qui font faire des cauchemars chez Souf l’Allergolomode;

– L’instauration d’un rituel du coucher pour un Poussin qui ne voualit que les bras chez Maman Poussinou;

– Un « chat-pyjama » chez Anne-Laure T.;

– Une journée entière en pyjama chez Thalie, reine de la glandouille;

et enfin moi !

Parce que quand même, je dois bien avouer que les copines ont été plus rapides que moi cette fois-ci !

Pour ma part, je vais vous causer d’un rêve que Monlolo a fait.

Un vrai rêve d’homme.

De mâle testostéroné.

Avec du poil au pattes et pas qu’aux pattes.

Avec des muscles (même si on les voit pas comme ça au premier abord, car Monlolo est musclé à l’intérieur).

Avec de la barbe qui pique et qui t’irrite l’intérieur des cuisses (de crapaude).

Avec des grosses mains câleuses de travailleur manuel, que quand il te caresse, il te fait un gommage en même temps.

Bon tu m’excuses un moment, j’ai une envie irrépressible d’aller le trouver, là…

[…]

Bon, j’en étais où, moi ? (attends que je me recoiffe et m’essuie la bouche…)

Ah oui, son rêve…

Le plus simple, c’est de lui laisser la parole…

(PS: Monlolo parle gras, je commente discrètement penchée)

Haaannn !!! J’ai fait un de ces rêves, cette nuit !

J’étais je sais plus trop où, et y’avait une bonnamie, ni belle, ni moche, normale, quoi, comme toi.

* ça commence bien… *

Elle vient vers moi, et me propose comme ça de descendre dans une cave pour tirer un coup.

* ben voyons… T’es bien dans un rêve (la mauvaise foi…) *

Mais le plus beau, c’est même pas ça ! C’est la cave ! Elle était grande, rectangulaire, toute en pierres apparentes, avec plein de bouteilles de vin, et que du rouge, hein ! Tu sais, les bouteilles bien rangées, avec de la poussière dessus, que tu sens bien que c’est pas de la piquette, mais du bon, genre Château Machin 1949… Genre celles que prend Bratt Pitt quand il va aux Baux de Provence…

* là, tu sens l’Amour poindre dans la moindre de ses paroles. Quel romantique, Monlolo… *

Et là, la bonnamie, elle me propose la botte, quoi. Moi, je lui réponds que non, je veux pas, que j’ai une femme que j’aime et que je veux pas la tromper.

* rhôôôôô… qu’il est mignon… *

Et là, elle me répond que c’est pas grave, que si je veux, elle peut juste me sucer, hein !

* salope *

Et ben ça m’a réveillé, c’t’affaire !

* bien fait pour ta gueule !!! *

Et tu sais le meilleur ? C’est qu’en me réveillant, ce que j’ai trouvé de plus dommage, c’est que j’ai même pas pu boire un canon !!!

Aaaahhhh, les z’Hommes !!!

 

 

Font leur pipi contre les murs,
Quelquefois mêm’ sur leurs chaussures,
Pisser debout ça les rassure,
Les z’hommes,
Z’ont leur p’tit jet horizontal,
Leur p’tit siphon, leurs deux baballes,
Peuv’ jouer a la bataill’ navale,
Les z’hommes,
Z’ont leur p’tit sceptre dans leur culotte,
Leur p’tit périscop’ sous la flotte,
Z’ont le bâton ou la carotte,
Les z’hommes,
Et au nom de ce bout d’bidoche
Qui leur pendouille sous la brioche,
Ils font des guerres, ils font des mioches,
Les z’hommes…

Ils se racontent leurs conquêtes,
Leurs péripéties de braguette,
Dans des gros rir’ à la buvette,
Les z’hommes,
Ils se racontent leur guéguerre,
Leurs nostalgies de militaires,
Une lalarme à la paupière,
Les z’hommes,
Virilité en bandoulière,
Orgueil roulé en band’ moll’tières,
Agressivité en oeillères,
Les z’hommes,
Ils te traiteront de pédé,
De gonzesse et de dégonflé,
A moins qu’tu n’sort’ dehors si t’es
Un homme…

Z’aiment les femmes comme des fous,
C’est si pervers et c’est si doux,
« Enfin quoi ! c’est pas comm’ nous,
Les z’hommes ».

Z’aiment les femmes à la folie,
Passives, muett’ et jolies
De préférence dans le lit,
Des z’hommes,
Au baby-room ou au boudoir,
A la tortore ou au trottoir,
Z’aiment les femmes sans espoir,
Les z’hommes,
Prostituées ou Pénélopes,
Apprivoisées ou antilopes,
« Toutes les femm’ sont des salopes »
Pour les z’hommes…

C’est en quatre vingt treiz’, je crois
Qu’ils ont tué la femme du roi
Et la déclaration des Droits
De l’Homme,
C’est depuis deux mille ans, je pense,
Qu’ils décapitent en silence
Les femmes d’ailleurs et de France,
Les z’hommes,
Z’ont abattu les Thibétaines,
Z’ont fricassé les Africaines,
Z’ont indigné les Indiennes,
Les z’hommes,
Z’ont mis le voile aux Algériennes,
La chasteté aux châtelaines
Et le tablier à Mémène,
Les z’hommes…

Excusez-moi, mais ell’ me gratte,
Ma pauvre peau de phallocrate,
Dans la région de la prostate
Des z’hommes,
Excusez-moi, mais je me tire,
Sans un regret, sans un soupir,
De votre maffia, votre empire
Des z’hommes,
A chacun sa révolution,
Aurais-je seul’ment des compagnons
Qui partagent l’indignation
D’un homme ? (x2)

https://i2.wp.com/a6.idata.over-blog.com/4/48/44/33/Pyjama-Party.jpg

Bonjour bonjour, marmotte matitunale !!!

Et bienvenue à ma Pyjama Party !

Tu es cordialement invitée, et si tu veux participer, rien de plus simple ! Il te suffit de nous narrer une anecdote en lien avec le coucher (et ses rituels), le sommeil, les rêves et cauchemars (bouh, Halloween arrive !!!), le réveil, le lever, les gourmandises du p’tit déj’, le cocconing sous toutes ses formes, voire, pour les plus audacieuses, ce qui se passe sous la couette, ou alors des photos en de nuisette (ou pyjama, ça commence à cailler grave…)

Le champ des possible est libre et infini, juste soumis à ton imagination débordante !!!

Il te suffira juste de me mettre le lien vers ton article dans les commentaires ci-dessous, et je relaierai le tout !

Bon, allez, je me jète à l’eau (de la Mare, bien entendu !!!)

 

________________________________

 

La dernière fois, je t’ai parlé du « Livre anti cauchemar de Pénélope », qui servait peu ou prou de rituel d’endormissement à Crapouillette Ière après qu’elle ait fait un vilain cauchemar pas beau.

Mais en ce qui me concerne, j’ai également un rituel bien précis en plusieurs points, et si j’en rate un, eh ben j’ai vraiment du mal à m’endormir…

Comment ça, c’est glauque ??? Mais pas du tout, veux-tu ??!! M’enfin…

Que je te raconte …

Tout commence par une petite virée à la salle de bain. Je me nettoie le visage soigneusement avec une eau miscellaire toute douce, me démaquille le cas échéant avec des produits tous frais, fais une toilette de chatte chat, enfile un haut et un bas de pyjama dépareillés (car à cause de mes gros nibs, les hauts sont trop petits, ou les bas trop grands, tu vois le genre, quoi…), bien tout déchenillé et hyper confortable (à défaut d’être sexy et glamour…). Je brosse mes quenottes, et hop ! direction la chambre.

https://i1.wp.com/cache1.asset-cache.net/xc/78462794.jpg

Et ça continue ! Je commence par faire le lit, car « comme on fait son lit, on se couche ». Je le fais pas de la journée, car j’aime bien laisser le plumard respirer. Ou alors, plus honnêtement, car je m’en fous. Je m’installe alors adossée à mon gros coussin tout moelleux, pousse un gros soupir, détend tous mes muscles, prend mon bouquin du moment (« 1Q84 » d’Aruki Murakami en ce moment, génial…) et me plonge avec délice dans l’histoire, dans une petite bulle de solitude bienfaisante et silencieuse, qui m’emmène à des années lumières de ce quotidien éreintant de môman normale travailleuse minée par des problèmes de santé parfois difficiles à gérer. Et là, dans ma bulle, j’oublie tout, je me laisse happer par les mots, leur sonorité, je les laisse glisser comme des feuilles emportées par le courant d’un ruisseau sous mes yeux myopes, qui petit à petit, deviennent brûlants et se ferment tout seuls…

A ce moment précis, toujours entre 23h02 et 23h07 (je te jure), je pose le livre, règle mon réveil à 6h28 (si si, je sens que tu commences à avoir un peu peur, là…), pose mon gros coussin par terre, et là, je tape mon traversin 5 fois en le faisant tourner sur lui-même, sinon, ça va pas (là, j’admets, ça devient très glauque..)

Et avec un peu de bol, Monlolo m’a rejoint (il monte seulement après tous ces salamalecs car ça le gonfle…) et là, je me blottis contre lui un moment, et quand je sens le sommeil me gagner, on se fait un bisou et un petit rituel touche-pipi (non non, inutile, je ne détaillerai pas). Je me tourne du côté droit, et pof ! je dors.

https://i0.wp.com/cache3.asset-cache.net/xc/91931896.jpg

Par contre, si je rate l’une ou l’autre des étapes de ce rituels, eh ben c’est mort !!! Je suis partie pour tourner 1h30 dans le pucier, le temps que mon prochain cycle d’endormissement arrive. Une horloge. Un coucou suisse, je suis. Je t’explique même pas comment je morfle aux changements d’heure (du coup, je prends des gélules Cyclamax, des trucs aux plantes qui rétablissent les cycles du sommeil et qui marchent super bien).

Cela dit, si l’on exclue l’aspect limite TOC de céréales killer de tout ceci, il s’agit tout simplement d’une forme d’auto-hypnôse, et particulièrement le moment de lecture pré-endormissement.

https://i0.wp.com/cache3.asset-cache.net/xc/86462166.jpg

C’est pas parce qu’on est grand qu’on n’a pas besoin de rituels du dodo. Si tu as des (petits) ennuis de sommeil, essaie, tu verras. Personnellement, je dors comme un bébé (expression très conne pour qui a déjà eu un bébé…)

Bon. J’avais une conclusion d’enfer, mais entre Crapouillette Ière qui me gonfle pour que je lui imprime un coloriage, et Monlolo qui en même temps me sollicite pour trouver un truc dans le congèl’ pour préparer une bouffe avec ses potes pour le match de rugby, je sais plus où j’en suis !

Car si j’ai l’endormissement facile, eh ben les réveils sont pas toujours du même acabit !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce week-end, notons la participation à la Pyjama Party de :

– Maman Bavarde et sa sélection de livres pour tous sur les cauchemars

– Notre princesse de l’aube, Souf Allergolomode

– Eriu et les Pouet-Pouet avec un livre douceur et de beaux pyjamas

– Mowgouaille de La Nouvelle Eloïse avec ses matins câlins

– Adrenaline du Petit Monde d’Isa qui bloggue même la nuit et fait des trucs pas clairs avec Groquick…

Dans ma Mare, le samedi, c’est Pyjama Party !!!


Suite à l’article « J’ai été tagguée comme un wagon de la SNCF » où on me demandait entre autres questions perfides (spéciale dédicace à Isa/Adrénaline) comment j’étais habillée lors de la réponse à ce questionnaire, j’ai dû avouer que j’étais encore en pyjama. Mais en bonne fashion addict qui se respecte, j’ai fait de ma tenue nocturne un exercice de style. C’est le fameux « Mix and match en pyjama« , où je me suis décidée, sous la pression de mes copinautes, à poster la désormais célebrissime photo de mon pyjama emmental.

 

 

Ou comment perdre toute crédibilité…

A la lecture des commentaires m’est venue l’idée de tenter d’en faire un rendez-vous dromadaire hebdomadaire, où toi, lecteurtrice, pourra venir montrer la photo de ta belle tenue de nuit. Et si tu dors comme Marylin Monroe, eh ben ça marche aussi !

Plus largement, je t’invite cordialement à venir partager ici tes petits moments coccooning, qu’ils soient vestimentaires, culinaires, batailledepolochonnaires… ce que tu veux mais en lien avec le dodo, le réveil, le p’tit déj’, le coucher (notamment celui des gosses ave les petits rituels) etc, toutes les idées sont les bienvenues !!!

Alors, ça te dit ?

Si oui, merci de mettre le lien de ton article (avec la photo de la Crapaude avec sa pancarte + un lien vers ma Mare, steuplait) dans les commentaires ci-dessous, et je me chargerai de relayer tout ça, ici-même et sur Hellocoton !

Rendez-vous est donc pris pour la Pyjama Party !!!