Des Badlands à la Promised Land

Hellooo-ooohhh, Lecteurtrice !

Rhâ la la, ça fait du bien de revenir !

Bah oui, comme tu le sais peut-être, je manque de temps en ce moment car je suis (entre autres choses diverses et variées plus ou moins amusantes) en pleine migration crapaudine. Je change de Mare, celui qui m’héberge actuellement étant un peu trop casse-testicules à mon goût. Je quitte donc ces Badlands pour une Promised Land. Mais ça prend un temps fou, dis donc ! J’ai déjà construit ma nouvelle maison, essuyé les plâtres, posé quelques tapisseries, mis quelques éléments de déco… Tout ceci est à peaufiner, mais ce sera bientôt opérationnel ! T’en pense quoi, d’ailleurs ?

Cet après-midi, j’ai commencé à déménager les cartons, mais il en reste une bonne centaine quand même…

Cela dit, je fais ici ma pause syndicale salutaire, pour participer au Blog’n’roll de Maman Bobo, rendez-vous que j’apprécie tout particulièrement.

https://arsinoelacrapaude.files.wordpress.com/2011/12/blog-and-roll.jpg?w=300

Mais cette semaine, c’est Crapouillette Ière qui choisit !!!

Je vais donc te présenter la chanson qu’elle me réclame tous les matins dans la voiture sur le chemin de l’école, et que je lui fait écouter avec un immense plaisir non feint ni dissimulé, puisqu’il s’agit de … « Badlands » (t’as vu comme l’intro est ciblée ?) de MON Bruce (Springsteen) adoré !!!

https://i1.wp.com/www.brucespringsteen.net/art/minis_175/darkness.jpgClique sur l’image pour voir les paroles sur http://www.brucespringsteen.net

Je t’ai mis une version de 1978 live in Phoenix, MON Bruce n’étant jamais aussi meilleur que sur scène. Si pour toi, Springsteen n’est qu’une espèce de braillard épais aux muscles saillants, en jean/bottes/bandana, tu risques d’être surpris par cette vidéo antérieure à la période « Born in the USA » qui l’a révélé en France.

Enjoy…

Je suis tranquille, voici un pan très important de l’éducation de Crapouillette Ière qui est fait.

Et comme en intro je te disais que je quittais les Badlands pour la Promised Land, eh ben la voici !!!

Toujours live in Phoenix in 1978 (tu comprendras que plus c’est ancien, plus j’aime…)

Alors, conquis(e) par le Boss ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sunday, Brucie Sunday #1

Chez nous, le dimanche matin, traditionnellement, c’est repassage. Enfin, quand je dis nous… pour moi, car Crapouillette Ière, généralement, zone en pyjama en faisant des dessins merveilleusement beaux (forcément) ou en jouant aux Claymobils ou encore aux Peste-Chope, tandis que son père fait la grasse matinée, le salaud, notamment quand il ramène une blinde de la veille, comme aujourd’hui (je me rends compte que j’ai une vie terriblement excitante, tu trouves pas?)

Et comme Monlolo a pour défaut principal de ne pas aimer Bruce Springsteen, le dieu le plus haut placé dans mon panthéon rocknrollistique, et ben je profite qu’il comate éthyliquement parlant pour écouter du Bruce, tout en repassant en pyjama (c’est hyper sexy et hyper rock’n’roll, tout ça…)

Alors, ce matin, un des premiers vrais matins d’été de cette année en Portenawak Republic, et en plus en pleine période de soldes, j’ai trouvé que le titre « Girls in their Summer Clothes » était particulièrement adéquat (comme Sheila, elle adéquate, merci Coluche…). Il est extrait de l’album « Magic » sorti en 2007 avec le E-Street Band encore au complet (Danny, Clarence, I miss you…)

Certes, c’est pas sa meilleure chanson, et concernant ses clips, je les trouve toujours kitsch. Mais celui-ci a une belle lumière, Bruce y est à son avantage, et il s’en dégage une douce nostalgie…

Mais il y a encore beaucoup de « Summer Songs  » de Springsteen, tout comme il reste encore quelques dimanches d’été chez moi. Donc rendez-vous dimanche prochain, pour un nouveau ♪ « Sunday, Brucie Sunday » ♫