Pourquoi il faut arrêter d’enseigner les langues étrangères à l’école primaire

Non non, ne te bile pas, je ne vais pas te pondre une diatribe pédagogico-didactico-chiante en 3 points thèse-antithèse-synthèse sur notamment la non spécialisation en LVE (ni dans une autre matière d’ailleurs) (puisque justement on est censé être des « généralistes ») de la majorité des professeurs des écoles, ni sur leur manque de formation ! C’est les vacances, Diantre, la maîcresse que je suis fait relâche, à bas les heures supp’ !!!

Source: edudemic.com via Arsinoe on Pinterest

   m

Je vais simplement illustrer mon propos en te contant une petite histoire, qui m’a été rapportée par ma tante, qui a 5 ans de moins que moi, et m’a donc pondu deux cousins germains de 7 et 9 ans (ah là là, les grandes familles…)

Mes deux cousins ont donc pour copains deux frangins du même âge qu’eux, des brothers, même, puisqu’ils sont à moitié british, et donc parfaitement bilingues.

Source: nytimes.com via Maggie on Pinterest

     m

L’autre soir, ces deux kids rentrent de l’école avec leur livret d’évaluation trimestriel, et le présentent à leur mother, leur petite mine déconfite.

– Beute ouatsse de mateure, tchildreune ?

– On est les plus nuls de la classe en anglais…, dirent les enfants, les yeux plein de larmes.

– Ouate ? Beute itte iz note possibeule, you are innegliche !

(ouais je sais, on se croirait dans « La Grande Vadrouille »)

– Mais si, regarde, on a des mauvaises notes…

– Beute ahaut coude zisse appeune ? Ouaille donte you annesoeur correctelie ?

Mais c’est parce que quand la maîtresse elle nous pose des questions en anglais, ben on comprend rien à ce qu’elle dit !!!