Qui a été sacré au tournoi du Saint-Sang ?

Oyez oyez

Gentes Damoiselles,

Petites Jouvencelles

Et autres Pucelles !

Espèce rare que celle-ci

Comme me le faire remarquer fit

Une autre engeance des miennes copines

J’ai nommé Pouffencelle Karine.

[…]

Bon allez, j’arrête, ça me fatigue de bon matin (ouais, 10h, c’est de bon matin pendant les vacances…)

Alors alors, ben je me suis bien marrée en lisant vos participations à la mode médiévale !!! Vous êtes vachement douées, les Pouffencelles, dites donc ! (je crois que je vais l’adopter, ce mot…)

Cependant, il a fallu trancher.

Alors, comme convenu dans les modalités du concours, je n’ai retenu que les participantes abonnées à ma page Hellocoton ET ayant posté un commentaire façon moyenâgeuse.

J’ai accordé deux chances à mes déjà 501 abonnées, et une pour les nouvelles (bienvenue !!!). J’ai tout écrit sur une feuille, et ai demandé à Crapouillette de m’écrire un nombre entre 1 et 48 sur le derrière de la feuille. Pour le coup, elle en a écrit deux, puis en a entouré un pour désigner la grande gagnante. Du coup, j’ai décidé d’offrir un petit machin à la deuxième !

Allez, je te fais pas languir plus longtemps ; voici les résultats en images !

 

Alors mamys et Ekapokopi, félicitations !!!

Vous avez une semaine pour m’envoyer vos coordonnées par e-mail !

(magnez-vous le tronc, les Pouffencelles, sinon je vais être obligée de faire un autre tirage au sort, ce serait con !)

En tous cas, un grand merci à toutes pour vos commentaires, et pour votre fildélité à mes conneries !

Grosses bisouilles baveuses de Crapaude à toutes et à tous !!!

Le tournoi du Saint-Sang

Oyez oyez, braves gens !

Venez ouïr cette histoire céants !

En ce jour de grâce de l’an deux mil douze,

Je viens par devers vous (*)

Et déclare ouvert dès maintenant

Le fameux tournoi du Saint-Sang !

Et comme bon sang ne saurait mentir,

Vous voilà donc cinq cents à me lire.

Cinq cents fidèles sur Hellocoton,

Cinq cents fidèles de mes jeux de mots à la con !

Cinq cents sans cesse à me soutenir

Dans mes histoires et mes délires.

Or donc, ainsi, pour vous remercier,

Ô vous, de votre fidélité,

Je déclare ouvert dès maintenant,

Non pas le tournoi du Saint-Sang,

Car bien que ce nom sonna putaindebiengravement

Plutôt l’humble concours des Cinq Cents !

Sans déconner, je le savais pas avant d’inventer cet article, mais le Saint-Sang, c’est le sang de Jésus recueilli dans le Graal, dont il existerait quelques gouttes, conservées notamment dans le reliquaire ci-dessus à Bruges…

Pour remporter ce concours

Il suffit de sortir tes plus beaux atours

Les oriflammes et les oripeaux

Et d’aller me jouer du pipeau

Sur la plateforme Hellocoton

En cliquant présentement sur ce blason !

Image du Blog armoiries.centerblog.net
Source : armoiries.centerblog.net sur centerblog.

(*) : faut faire la liaison entre les deux vers : « par devers vous z’et déclare », sinon, ça rime pas avec « douze »… Oui, je suis perfectionniste…

PS : le blason ci-dessus, avec les crapaudes… ce sont les armoiries de Satan… Gnark gnark gnark… (je vais m’attirer les foudres divines, moi, si je continue à faire ma mécréante comme ça…)

PPS : ah oui, au fait, y’aura ça à gagner !!!

Seule condition : être abonné(e) à ma page Hellocoton !

Mes déjà zabonnés jusqu’au numéro 501, à savoir Primal Dream, vous avez automatiquement 2 chances ! Et les nouveaux, une seule, car c’est surtout pour dire merci à mes vieilles suiveuses !!!

Attassion : seules les participations postées sous le message annonçant le concours sur Hellocoton comptent !!! Et je clôture le 15 août minuit !

(enfin, plutôt le 16 août au matin quand je me lève, je vais quand même pas rester lever jusqu’à minuit juste pour ça ! Oui, je me couche avec les poules…)

Les kawaiieries sont offertes par la super boutique Kalovely, de chez qui provenait une bonne part du lot du concours des « 1 an », et qui m’ont gentiment offert ces petits goodies pour le concours des 500 !!!

Alors, tous en choeur, on dit :

« Merci, Kalovely !!! »

Quant à moi, comme je suis magnanime, j’ai rajouté le gloss framboise-mûre, le blush minéral BM Beauty « Velvet Dawn », le vernis Color Club 763 Flamboyant (fuchsia irisé) et le miroir de poche (tous neufs, issus de diverses Beauty Boxes)

m

Et pour finir, je me contenterai de citer « Le Cid » de Corneille (et tu en tireras la conclusion qui s’impose) :

« Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port […] »