♫ Un mercredi gourmand en musique ! ♪

Dimanche matin, comme tous les matins, je me suis levée avec la faim au ventre. Je me suis emmitouflée dans mon gros gilet couleur café, et je suis descendue à la salle à manger, à défaut de me faire un breakfast in America.

Coffee cup

– Tu peux préparer le café noir ? », j’ai dit à Monlolo.

– T’es sure que tu veux pas plutôt un English Tea ?

– Non, un café, comme d’habitude, je vais préparer un chaud cacao à Crapouillette Ière pendant ce temps.

– Et regarde ce que je t’ai ramené de la boulangerie : le p’tit pain au chocolat !

(* dans mes rêves, ça… *)

– Oh, je vais le laisser à la petite, je vais plutôt me faire des tartines.

– Oui, mais fais gaffe, la confiture, ça dégouline, ça coule-coule sur les mains, ça passe par les trous de la tartine. Pourquoi y’a-t-il des trous dans le pain, hein ?

Il est gentil, Monlolo… Grâce à lui, je n’ai plus jamais le p’tit déj’ blues.

Après ça, j’ai blogué pendant que Crapouillette Ière regardait les dessins animés (j’adore blogguer le matin…) et que Monlolo filait rejoindre ses potes au PMU pour son tiercé dominical.

Ensuite, on s’est préparé, puis j’ai commencé à préparer un bon repas pour midi. C’est qu’il était déjà l’heure de l’apérobic et j’étais pas en avance ! Et bien sûr, c’est juste à ce moment-là que le téléphone a sonné. C’était Noiresoupe, ma BFF (comme on dit sur la blogo). « Allez, viens boire un p’tit coup à la maison ! », me proposa-t-elle après les banalités. J’ai dû décliner l’offre, malheureusement, ayant quand même une famille à nourrir !

Je suis retournée aux fourneaux où mijotait déjà ma viande, puis j’ai commencé à découper les tomates et les cornichons pour accompagner les meat balls pour l’entrée.

Mais pour le dessert, j’ai longuement hésité.

Tarte à la crème ? Un peu lourd…

Salade de fruit ? Pas trop de fruits frais de saison…

Et comme j’suis chocolat, j’ai opté, je te le donne Emile, pour la mousse au chocolat !

mousse au chocolat

Monlolo est rentré, on s’est attablé, et là, il m’a gratifié d’un gentil « Paulette (oui, c’est mon petit nom dans l’intimité, surtout depuis l’avènement du magasine éponyme), tu es la reine des paupiettes !!! »

On a savouré ce bon repas, en admettant tout de même qu’on est foutu, on mange trop…

Puis Crapouillette Ière est allée à la sieste, on s’est installé sur le canapé avec Monlolo, qui m’a regardé d’un air coquin en me disant : « J’ai bien mangé, j’ai bien bu, il manque pas grand’chose pour que ce soit le dimanche parfais… hin hin hin… »

[…]

Interlude…

[…]

Etant tous deux d’humeur gourmande (hin hin hin…) Monlolo m’a demandé d’aller chercher les bonbons.

Je n’en ai pas pris, personnellement

Ca faisait un peu top après les sucettes à l’anis !!!

_________________________________________________________________

Allez, maintenant, à ton tour de jouer !

Dass cet article se planquent 22 titres de chansons en rapport plus ou moins direct avec la bouffe.

Sauras-tu les retrouver ?

Solution du jeu ce soir en édit de l’article !!!

C’était ma participation aux mercredis gourmands d’Anne-Laure T. !

______________________________

Alors, mon petit jeu exercice de style vous a plu, manifestement !

Merci pour vos commentaires !!!

Et maintenant, les réponses ! En cliquant sur les liens, vous tomberez sur un extrait audio ou vidéo de la chose. Préparez vos esgourdes, y’a du lourd !!!

Couleur Café – Serge Gainsbourg

Breakfast in America – Supertramp

Tu peux préparer le café noir – Eddy Mitchell

English Tea – Paul McCartney

Chaud Cacao – Annie Cordy

Le petit pain au chocolat – Joe Dassin

La Confiture – Les Frères Jacques

P’tit déj’ Blues – Renaud

L’apérobic – Les Charlots (là, y’a du lourd !!!)

Viens boire un p’tit coup à la maison – Licence IV (là aussi…)

Les Tomates – Renaud

Les Cornichons – Nino Ferrer

One Meat Ball – Calvin Russel

La tarte à la crème – Serge Reggiani

Salade de fruits – Bourvil (lui, je l’aime…)

J’suis chocolat – Boby Lapointe

La mousse au chocolat – EricToulis (chanteur du groupe Les Escrocs)

Paulette, la reine des paupiettes – Les Charlots (oui, encore, je suis fan)

On est foutu, on mange trop (Papa Mambo) – Carlos (et Alain Souchon ???)

J’ai bien mangé, j’ai bien bu – Patrick Topaloff (délicieusement vintage…)

Les bonbons – Jacques Brel

Les sucettes – France Gall / Serge Gainsbourg