La (dure) loi de la pesanteur

Ce matin, dans la salle de bain, à la faveur d’une matinée chômée pour moi pour cause d’arrêt maladie pour cause de boyaux qui se promènent dans mon dedans et qui frottent et cognent mon nerf vague et mon coeur vague (à l’âme) et qui me provoquent des malaises, Crapouillette et moi-même étions en train de faire notre toilette, partageant cet espace clos de 2.85 m² au bas mot pour ne pas gaspiller le chauffage (si si) et notre temps.

J’avais fini de me laver, et étais donc à poils et à pâleur (nous sommes en hiver, ceci expliquant donc cela), tandis que ma progéniture procédait à sa toilette de chat au lavabo. Ayant déjà enfilé mon tanga so sexy en dentelle toute douce (oui, bon, ma gaine) et ayant grave froid aux arpions, j’entrepris, avant de passer mon soutien-gorge, d’enfiler mes chaussettes tout en restant debout, incorrigible optimiste que je suis.

Bien entendu, ce qui devait arriver arriva : je vacillai subrepticement, et, en gros, manquai de m’écraser lamentablement la tronche et tout le tremblement sur le carrelage.

Ma fille me regarda alors d’un oeil taquin, et m’asséna tout à fait sérieusement :

« T’as failli tomber à cause de tes nichons qui sont trop lourds ? »

Moi je dis qu’Isaac Newton, avec ses pommes, il peut aller se rhabiller…

16 réflexions au sujet de « La (dure) loi de la pesanteur »

  1. Hahahaha ! Excellent ! ^_^
    Oui, évidemment, c’est bien le problème de toutes les femmes de ce monde, qui ont bien du mal à marcher sans tomber ou s’évanouir toutes les deux minutes. Ceci se retrouve dans l’Histoire de France depuis fort longtemps et dans toute la littérature qui va avec : les femmes, à cause de leur poitrine, s’évanouissent… et ont donc grand besoin d’être protégées par un Prince Charmant… ou par un soutien-gorge. CQFD.
    (Allez, j’arrête les bêtises. Prends soin de toi. Bon rétablissement, surtout !)

  2. haha bravo Crapouillette!! Du coup si je trébuche un jour je mettrai ça aussi sur le compte de la gravité (même si y’a pas beaucoup de matière…)😀

  3. Salut Arsinoe !
    Je te découvre grâce à La Biscotte Biscornue, et je me marre bien (dans ta mare) en te lisant🙂
    Comme on dit : « la vérité sort de la bouche des enfants », ta progéniture a vu vraie en confirmant la loi de la pesanteur😉

Tu veux laisser une petite bavouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s